jeudi 21 octobre 2021

Rdv contre le pass sanitaire

samedi 24 juillet 2021

La loi instaurant le pass sanitaire est en train d’être votée.

Le texte vient d’être adopté par l’Assemblée Nationale et doit passer au Sénat.

Ce texte prévoit une attaque de grande ampleur à l’égard des salariés qui ne voudraient pas ou ne pourraient pas présenter un pass sanitaire pour pouvoir travailler.

Ceci concerne pour l’heure les salariés des secteurs de la santé, de l’aide à domicile, de l’hôtellerie-restauration, de certains commerces, des musées, des parcs de loisirs….

Ainsi, les salariés pourraient voir dès début septembre leur salaire suspendu puis être licenciés (dans des conditions discriminatoires) avec des droits réduits (plus d’indemnité de licenciement) !

Nous ne pouvons laisser une telle attaque contre les droits des salariés sans réagir.

Ces mesures attentatoires à nos droits sont votées la nuit, à l’issue d’un débat parlementaire contraint, après que le chef de l’État, dans la torpeur estivale, se soit adressé au pays, à l’issue d’un conseil de défense !

Le parlement se serait donc transformé en chambre d’enregistrement ?

Dans le même temps, ce gouvernement ne prend aucune mesure pour un système de santé à la hauteur des besoins : pôle public du médicament, augmentation du personnel soignants, augmentation du nombre de lits d’hôpitaux publics... Au contraire, la casse du service public de santé se poursuit.

Le contexte actuel rend la mobilisation difficile.

Nous savons qu’un appel circule pour une manifestation demain à 14 heures avec un rendez-vous à la croisée des trams.

Nous invitons les militants qui pourraient être disponibles à s’y rendre.

Dans cette lutte contre le pass sanitaire il est très important que la voix des salariés soit entendue.

Nous ne pouvons laisser nos droits ainsi bafoués. La lutte contre l’épidémie ne doit pas servir de prétexte à une attaque encore plus grande contre les travailleurs.

NOUS REFUSONS LE NÉOLIBÉRALISME AUTORITAIRE QUI SE DESSINE.

Pour plus de renseignements :

NON AU PASS LICENCIEMENT, OUI A LA PROTECTION SOCIALE ! - [UL CGT de Nantes] (free.fr)

PASS SANITAIRE : diviser et stigmatiser ! - Fédération CGT des Sociétés d’Études

Refusons le projet de loi sanitaire et les régressions sociales– Libération (liberation.fr)

L’UNION LOCALE CGT NANTES















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.