dimanche 24 janvier 2021

L’hôpital nord doit rester à St Herblain

dimanche 29 novembre 2020

Nous sommes des patients, pas des clients.

Le raisonnement financier semble guider les choix des élus politiques pour réorganiser l’hôpital public à Nantes alors que c’est la réponse aux besoins en termes de soins qui est humainement efficace et socialement responsable.

Ces politiques, élus sur des territoires proches, soutiennent et défendent le regroupement des 2 grosses structures hospitalières publiques sur un seul site en plein centre-ville d’une des plus grosses métropoles de notre pays.

Il n’y a pas de véritable débat public. Il n’y a pas de concertation large de la part de ceux qui se disent démocrates.

Ils semblent ignorer les citoyens.

Rares sont les citoyens qui soutiennent ce projet, ou alors c’est sans arguments.

Globalement, les habitants de la périphérie ouest de Nantes ont bien compris qu’ils ne comptent pas pour la décision.

La CGT leur donne la parole.

La CGT leur propose d’agir et de se mobiliser simplement, en signant la pétition
proposée par le syndicat CGT du CHU. C’est un début.

Plus il y a de signatures, plus nous avons de chance de conserver l’hôpital Laënnec.

L’hôpital nord, l’hôpital situé à côté de chez nous, accessible facilement en étant
proche de la nationale 165, de la 4 voies, et proche du périphérique pour les usagers
venant d’autres points.

L’accessibilité est un atout.

La perspective de création d’une station tramway « Armor » (débat public en cours),
prolongeant la ligne 1 actuelle, n’est-elle pas un atout supplémentaire au maintien
de cet hôpital performant.

Sinon quels sont les véritables objectifs ? Spéculation immobilière avec un foncier
complètement débridé laissant les prix flamber ?

La CGT demande au gouvernement de répondre aux besoins des personnels
soignants, fatigués, harcelés, en nombre insuffisant. Il faut former, embaucher des
médecins, des infirmiers et tout le personnel technique utile au développement de
l’un des services publics les plus importants.

La santé ne se monnaye pas. La santé ne se négocie pas. La santé est indispensable
à notre société en ce début de 21e siècle.

Il faut un débat, un vrai ouvert aux habitants et aux organisations de la société civile.
Et la pétition en est l’amorce.

https://www.change.org/p/olivier-v%C3%A9ran-transfert-du-chu-de nantesappuyons-sur-pause

Elle peut être signée à partir du site internet de la CGT 44.

La CGT Basse Loire défend le maintien et le développement de l’hôpital nord à St Herblain, et s’oppose à tout transfert vers le centre-ville de Nantes.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.