Les derniers de cordée font vivre la France

mercredi 25 mars 2020

La CGT dénonce depuis des années les politiques d’austérité, de restrictions budgétaires, de réduction des fonctionnaires, de casse des services publics.

Nous voyons aujourd’hui les résultats de ces politiques mortifères : nos hôpitaux sont en surcharge face à l’épidémie de covid19, nos soignants n’ont même pas de masques, il n’y a pas assez de tests pour dépister les malades, les EHPAD se transforment en mouroirs ; la population est confinée chez elle pour limiter la casse.

La population est confinée ? Non, pas tout à fait. Car de nombreux salariés doivent encore travailler pour nous soigner, nous sauver, nous nourrir, assurer l’approvisionnement de biens de première nécessité. Tous ces salariés, hier méprisés, « privilégiés » de régimes spéciaux, petites mains de la grande distribution, éboueurs, salariés de la sécurité, pompiers….sont vus par le pouvoir comme les derniers de cordée. Mais c’est bien eux qui permettent actuellement à notre pays et à notre population de vivre.

Alors, soutenons l’ensemble de ces salariés en permanence méprisés mais si utiles aujourd’hui. Il ne suffit pas de les applaudir à des balcons. Le moment venu il faudra entrer en lutte pour les soutenir eux et l’ensemble de la population salariée.

Et puisqu’il faut faire un effort, que l’on commence par rétablir l’ISF pour les premiers de cordée qu’on ne voit pas en ce moment sur le terrain.

UNION LOCALE CGT NANTES.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.