lundi 10 mai 2021

Ces riches qui ne connaissent pas la crise !

mardi 27 avril 2021

Le contexte actuel est pour le moins exceptionnel.

Pour autant, le gouvernement garde le cap d’une politique économique libérale, avec un seul mot à la bouche : moins d’impôt, toujours moins d’impôt.

Malgré les besoins évidents de financement des services publics, il poursuit dogmatiquement ses baisses d’impôt et notamment pour les grandes entreprises : l’impôt sur les sociétés poursuit sa baisse programmée en 2021 (coût annuel de 3,7 milliards d’euros).

De 33,33 % au début du quinquennat, le taux sera de 25 % en 2022.De la même manière, le montant de la taxe d’habitation des 20 % les plus aisés, diminuera d’un tiers dès l’an prochain, (coût annuel de 2,4 milliards d’euros pour les finances publiques).

Cette trajectoire se poursuivra sur ce rythme jusqu’à sa suppression totale en 2023. Ce sont 45 milliards d’euros de baisses d’impôts en quatre ans, qui auront été décidées par le gouvernement.

4 pages Impôts 2021














Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.