La CGT Cheminot répond à la direction régionale SNCF suite au droit de retrait des personnels

samedi 19 octobre 2019

Voici une réponse CGT adressée à la Direction SNCF de la Région des Pays de la Loire suite au droit de retrait exercé vendredi :

"Bonjour Monsieur.

Nous comprenons totalement que vous ne soyez pas en accord avec les actions menées par notre organisation syndicale, cependant je me permets de mettre au clair certaines de vos affirmations erronées.

Nous ne nous en prenons pas, par principe aux usagers. Le fait est que lorsque nous cessons notre travail vous en subissez effectivement les conséquences. Cependant, nous avons depuis de longue date alerté sur les dangers de la circulation des trains de voyageur avec seulement l’agent de conduite. Dans toutes nos instances représentatives, nous avons démontré les risques pour les salariés et pour les usagers. Deux études préventives ont même été réalisées en ce sens. Nous avons aussi alerté les élus régionaux par de nombreux moyens, participations aux comités de lignes, tracts, pétitions...

Force est de constater que tous ses responsables n’écoutent pas notre organisation syndicale même en formulant les meilleurs argumentaires possibles.

Aujourd’hui, les agents roulants (agents de conduite et contrôleurs) ne sont pas en grève, mais ils font valoir un droit de retrait comme tout salarié peut l’exercer dès lors qu’il y a un danger au travail. Et le danger s’est parfaitement matérialisé lors de l’accident survenu en Champagne Ardenne le 16 au soir. Par chance, l’agent de conduite n’est pas mort sur le coup car sans cela c’est 70 voyageurs comme vous qui auraient pu perdre la vie dans une collision avec un train croiseur laissé seul dans la rame sans aucun contrôleur à bord.

En tout état de cause, je ressens une forte amertume dans vos propos qui à de nombreuses reprises sont insultants. Je ne m’en formalise pas car la colère est rarement bonne conseillère. Je me demande tout de même si lundi dernier, après tout juste quelques bourrasques orageuses, vous avez réagi avec cette véhémence alors que tous nos désagréments d’usagers (je le suis tout comme vous prenant le train tous les jours) ne sont dus qu’au manque d’entretien des accotements. Les arbres qui touchent les caténaires et créent des dysfonctionnement au moindre vent vous font-ils insulter la direction SNCF et les élus politiques qui détruisent méthodiquement l’entreprise publique ?

Pour terminer, je vous laisse responsable de vos propos sur le manque de résultats de nos pratiques syndicales, cependant vous devez à la CGT vos congés payés, votre protection sociale mise en œuvre par Ambroise Croizat, vous nous devez aussi toutes vos garanties de salarié et si la France à encore un des taux de pauvreté les plus faibles c’est bien parce que nous nous engageons depuis 125 ans.

Mais je suis sûr que vous en faite de même avec des engagements personnels couronnés de tous les succès.

Cordialement

Guix Olivier

Responsable régional"















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.