dimanche 26 juin 2022

Saint Nazaire : la lutte a payé à la STRAN

samedi 5 février 2022

Plus d’une centaine de salarié(e)s de la STRAN en grève pour 24h, se sont rassemblés devant leur dépôt ce jeudi 3 février 2022 suite à un préavis déposé par le Syndicat CGT STRAN, avec le soutien du syndicat CFDT.

En grève, parce-que les négociations annuelles obligatoires étaient bloquées au sujet du montant d’une prime exceptionnelle de pouvoir d’achat.

Privés de prime covid, alors qu’à la STRAN les salariés ont continué de travailler pour que le réseau de transport public puisse fonctionner dans les meilleures conditions, les salariés de deuxième ligne revendiquaient plus de reconnaissance de l’entreprise pour leur investissement pendant la crise sanitaire notamment en venant travailler sur leurs repos.

A l’issue de la journée de grève et après plusieurs rendez-vous avec la direction, celle-ci a fini par accorder une prime à hauteur de 340 euros à l’ensemble des salariés de la STRAN. Même si le niveau de prime obtenu est loin des 1000 euros revendiqués, les salariés de la STRAN sont fiers de s’être mobilisés aussi nombreux et d’avoir pu faire progresser tous ensemble leur salaire.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.