dimanche 25 septembre 2022

St Nazaire ( 44) : Les Factrices et Facteurs en grève pour la sauvegarde de l’emploi et du service public !

mardi 14 juin 2022

Les agents des services courriers colis distribuant le courrier sur St Nazaire, Côte de Jade (Océanis), Pornichet, La Baule Bertho et Montoir de Bretagne, avec le syndicat CGT, a voté majoritairement un appel à la grève illimitée, à partir du 14 juin 2022.

Pour ces personnels et les usagers concernés, la crainte est vive de devoir revivre la réorganisation de triste mémoire de mars 2018, qui à l’époque, avait conduit La Poste à revoir sa copie (article Ouest France 14 mars 2018, « mais où est passé le courrier des nazairiens ? »).

Dans ce nouveau projet, la direction envisage de retirer 16 emplois des centres de distribution du courrier de Côte de Jade (Océanis), la PPDC St Nazaire, Montoir, Pornichet, La Baule Bertho… A nouveau une restructuration destructrice d’emplois, des tournées rallongées pour les facteurs, des agents en souffrance, et des usagers mécontents !

Sur le volet de l’emploi, La Poste use et abuse de contrats précaires, le recours à l’intérim pérenne n’épargne pas St Nazaire. On dénombre en effet 90 intérimaires sur l’établissement, recrutés majoritairement pour de l’accroissement temporaire d’activité, un comble quand on supprime autant de positions de travail !

L’activité de La Poste ne diminue pas, surtout dans notre région en plein essor économique et démographique, l’activité colis y est très dense. Alors que les chantiers de l’Atlantique voisin recrutent 300 CDI, La Poste elle n’en propose que 10, alors que son activité et ses résultats n’ont jamais été aussi forts, en témoigne ses 2 milliards de bénéfices historiques réalisés en 2021 en pleine pandémie.

En AG mardi dernier, le Personnel de la distribution, soutenu par la CGT syndicat majoritaire sur ces sites, s’est donné rendez-vous mardi 14 juin devant le site de Méan au 44 boulevard de la liberté pour voter et démarrer une grève.

La poste refusant pour le moment l’ouverture de véritables négociations, les revendications principales du personnel demeurent le maintien des positions de travail, la cédéisation des contrats précaires, et de véritables augmentations de salaires tout au long de la carrière, la création de positions de travail aménagées pour les personnels ayant des restrictions médicales.

Le syndicat appelle les usagers à venir soutenir cette mobilisation, pour la défense d’un service publique de qualité.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.