mardi 19 octobre 2021

Appel à manifester des associations de la Plateforme44 des ONG pour la Palestine

samedi 22 mai 2021

A Nantes le samedi 22 mai à partir de 14h30

Au carrefour rue de la Barillerie et du boulevard des 50 Otages

Soyons nombreux ! Avec drapeaux palestiniens

Malgré de très fragiles avancées, la situation dramatique que vit la population palestinienne est loin d’être réglée.

Aussi, l’UD CGT 44 s’associe à l’appel de nos camarades de l’AFPS 44 pour une nouvelle manifestation pour exiger la fin de la politique d’apartheid de l’Etat israélien, la protection du peuple palestinien et la fin de l’impunité d’Israël.

Pour le respect du droit international, pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens, manifestons nombreux.ses samedi 22 mai, à 14 h 30, à Nantes.

LA VIOLENCE D’ISRAËL CONTRE LA POPULATION DE GAZA DOIT CESSER

Depuis une semaine, la population de GAZA subit un déluge de feu d’une violence inouïe. Plus de 200 morts dont 60 enfants ont péri dans les décombres de leurs immeubles, des milliers de blessés. Chaque nuit est un enfer. La réponse d’Israël aux tirs de roquettes depuis Gaza est volontairement disproportionnée, elle vise, à tuer, à blesser.

Alors que le blocus qui dure depuis 14 ans constitue déjà une punition collective contraire au droit international, Israël déchaîne contre cette population, pour la quatrième fois depuis le début du blocus, une attaque qui vise à la terroriser et à la plonger encore un peu plus dans la misère.

Comment les pays occidentaux peuvent encore trouver des excuses et protéger Israël en ne voyant en lui qu’une victime alors qu’il est le colonisateur, l’oppresseur, l’agresseur ?

Les droits de l’homme, c’est partout et pour les Palestiniens aussi !

STOP A LA COLONISATION ! STOP A L’OCCUPATION ! STOP A l’APARTHEID !

Les expulsions de familles palestiniennes à Jérusalem-Est, les attaques de la police sur l’Esplanade des mosquées ne sont que la poursuite de la politique de nettoyage ethnique depuis plus de 70 ans. Les discriminations envers les Palestiniens d’Israël, citoyens de seconde zone en Israël, sont l’expression d’un apartheid d’État

LA FRANCE DOIT CESSER SON SOUTIEN À ISRAËL !

Face à ces crimes d’une ampleur inégalée, les déclarations de la France sont révoltantes. Les déclarations du président de la République, sont absolument scandaleuses.

Dans un communiqué publié le 14 mai, il « a rappelé son attachement indéfectible à la sécurité d’Israël et à son droit à se défendre dans le respect du droit international ».

Dans le vocabulaire israélien, le « droit à se défendre » a une signification très claire, c’est un permis de tuer. Quant au respect du droit international par Israël, on sait ce qu’il en est.

La France doit affirmer avec la plus grande fermeté que la population palestinienne doit être protégée, que ce soit à Gaza, à Jérusalem, dans le reste de la Cisjordanie et en Israël même.

Il faut prendre enfin des sanctions contre Israël tant que cet État commet ces crimes de guerre et continue de bafouer le droit international.

Le 20 mai 2021

Plateforme 44 des ONG pour la Palestine : AFPS44, PdeLoire Gaza Jérusalem, MRAP Nantes et St-Nazaire, Comité Palestine de Châteaubriant,LDH, CIMADE, CCFD-TS44, AdM-Nantes et St-Nazaire, UJFP (Union juive française pour la paix) ABJC ( Ass. Bouguenais), Les Amis d’Abu-Dis (Rezé) CSPRN (Comité Solidarité Palestine Région naz.).Membre observateur : ACAT ( Action des chrétiens pour l’abolition de la torture)... liste non exhaustive















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.