jeudi 29 septembre 2022

Prix de l’énergie : vol en bande organisée !

lundi 17 janvier 2022

L’inflation s’est maintenue à un niveau de 2,8 % en décembre, au même niveau que novembre.

Au nom de la lutte contre les coûts de l’énergie qui sont pour beaucoup dans cette poussée inflationniste, l’État va exiger qu’EDF vende davantage d’électricité à bas prix à ses « concurrents », dans un contexte de flambée des cours.

Premier problème, cette mesure va coûter entre 7,7 milliards et 8,4 milliards d’euros à EDF. EDF déjà en grandes difficultés financières avec les surcoûts dus au vieillissement du parc nucléaire et au fiasco de l’EPR.

Deuxième problème, les dits concurrents ne produisent aucune électricité et ne font que de l’achat-revente.

L’État va donc subventionner une activité artificielle et parasite.

Bref nationalisons les pertes, privatisons les profits.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.