vendredi 18 septembre 2020

Mobilisation des salariés de l’association sauvegarde de l’enfance44 dénommée Linkiaa

mardi 11 février 2020

Les sections syndicales CFDT et le syndicat CGT SE44 LINKIAA appellent les salariés à une manifestation le mardi 11 février 2020, à 17h au 168 route de Sainte Luce 44300 NANTES (siège social) de l’association Sauvegarde de l’Enfance 44 dénommé LINKIAA.

Depuis de nombreux mois, les élus des différentes instances du personnel, à l’écoute des salariés, interpellent la direction générale sur des dysfonctionnements institutionnels et un réel mal-être au travail, mais ne sont pas entendus.

« La politique de management humaine » prônée dans le projet associatif n’existe que sur le papier ; la qualité de l’accompagnement éducatif est vivement remise en cause, les conditions de travail se dégradent de plus en plus.

Le bilan pour les professionnels, les enfants et leurs familles est lourd :

  • La multiplication des prises en charge, notamment en milieu ouvert, rend quasi impossible un accompagnement humain de qualité, et attente à la santé des salarié(e)s.
  • Perte du sens du travail et contradictions avec l’éthique professionnelle à travers : la production de dangers pour les jeunes en foyers et Maison d’Enfant à Caractère Social, mais aussi la répression des salariés lanceurs d’alerte à Linkiaa qui remettent en question les pratiques de la Direction Générale et leur direction qui semblent ne pas se soucier des conditions de travail dégradées, ni de l’accueil des jeunes

Nous attendons une attention particulière et une écoute totale des administrateurs car la confiance avec le directeur général semble être à bout de souffle et rompue, pour agir en conséquence. Qu’ils trouvent ci-joint une lettre ouverte qui relate en partie les nombreux dysfonctionnements, rédigée à partir des rencontres que nous avons eues avec les salariés. Et nos revendications que nous souhaiterions prises en compte au risque que le mouvement perdure dans le temps.

LES SYNDICATS CGT ET CFDT SAUVEGARDE DE L’ENFANCE 44 ONT POUR REVENDICATIONS :

Que les administrateurs, le président et les représentants de l’employeur prennent leur responsabilité vis-à-vis :

  • - « de la santé physique, mentale et psychique de leurs salariés » ;
  • - « du taux d’absentéisme, (mise en place d’un accord sur les 3 ans à venir avec plan d’action) » ;
  • - « du taux d’arrêt maladie (plan d’action à mettre en place en lien avec les OS et le CSE) » ;
  • - « QVT (réouverture de négociation avec les OS sur la QVT avec un plan d’action pour réduire les risques d’usure professionnelle) »
  • - AT avec violence (négociation avec les OS sur un accord de prise en charge du salarié, protocole de prise en charge, revoir les modalités de dépôt de plainte de salariés)

« Que l’usage en cours dans la rémunération des assistants familiaux soit maintenu. Application d’une revalorisation des points, conformément à l’item « Mise en application » de l’article 10.1.2, basée sur le salaire perçu lors de la dernière configuration d’accueil similaire du salarié considéré et application d’une équivalence aux nouveaux embauchés, parce que nous voulons porter et faire vivre les valeurs associatives : Humanité, Solidarité, Altruiste » ;

Sanctions disciplinaires « abusives » : mise en place d’un conseil d’étude qui aura son avis à donner. Celui-ci étudiera les dernières sanctions sur l’année 2019 et publiera ses observations ;

« Une embauche assez conséquente de chefs de service éducatif dans les deux mois qui suivent à la réception de ces revendications » ;

« Un management efficient qui prend ses responsabilités en terme de consignes données, de soutien et d’écoute aux équipes et ce dans une cohérence et cohésion en lien avec la mission de protection des enfants et des salariés » mise en place d’une cellule de contrôle et de conseil composée d’administrateurs et de représentants du personnel, et délégués syndicaux » ;

« Mise en place de représentants de proximité pour favoriser le dialogue social et permettre une communication salariés/direction de pôle » ;

Recours à un cabinet d’expertise proposé par les organisations syndicales et prit en charge par l’employeur sur une expertise sur les RPS dans les deux mois réception à réception de cette lettre ouverte.

lettre ouverte aux administrateurs Linkiaa














Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.