Le mécontentement des retraité-es doit être entendu

mardi 24 novembre 2015

Mobilisation le 24 novembre des retraité-es - journée nationale d’action

Rassemblement à Nantes de 15 h à 17 h place du Pilori.

Pour nous retraités, comme pour les salariés, cela ne peut plus durer.
Ce gouvernement comme le précédent sont plus à l’écoute du patronat, des actionnaires que des retraités, des salariés. Notre pouvoir d’achat ne cesse de régresser. Cela fait maintenant 3 ans que nos pensions sont bloquées.

UNIS POUR DIRE CELA SUFFIT, LES RETRAITÉS NE SONT PAS DES NANTIS

Le 1er octobre, plus de 100 000 pétitions ont été remises au Président de la République. Cela fait suite aux diverses initiatives unitaires menées dans tout le pays à l’appel d’organisations de retraités CGT, FO, CFTC, CGC, FSU, Solidaires, LSR, UNRPA.

D’ année en année, les réformes Balladur, Juppé aggravées par les différents gouvernements et le MEDEF ont porté un sérieux coup aux retraités, aux futurs retraités.

DES MESURES QUI FONT MAL

• Allongement de la durée de cotisation de 37,5 années à 40 années pour bénéficier d’une retraite à taux plein.
• Le salaire moyen de référence calculé sur les 25 meilleures années et non plus sur les 10 meilleures années.
• La revalorisation de la pension se fait à partir de l’évolution des prix et non plus à partir de l’évolution générale des salaires.

tract intersyndical 44 - 24 novembre 2015

+ 0,1% de revalorisation des pensions au 1er octobre ! Quel mépris !

Le 1er octobre 2015, les Organisations UCR-CGT, UCR-FO, CFE-CGC, CFTC, FSU, Solidaires, FGR-FP, LSR et UNRPA remettaient 100 000 pétitions au Président de la République, afin d’exiger une véritable revalorisation du pouvoir d’achat des retraités.

L’annonce d’une revalorisation à « hauteur » de + 0,1% à dater du 1er octobre vient résonner comme une nouvelle provocation à l’égard des retraités.

Ainsi, pour une pension de 1 000€, la hausse sera de 1€ !

C’est depuis avril 2013 que le Gouvernement a décidé de geler le montant des pensions de retraites. La revalorisation était reportée au 1er octobre 2015. Cela fait maintenant deux ans et demi que les pensions sont bloquées.

Décidément, ce Gouvernement prend les retraités pour des nantis, alors que l’immense majorité d’entre eux peinent à boucler leurs fins de mois ! Après les 3,30€ mensuels accordés en 2014 pour les petites pensions (prime de 40€), le Gouvernement récidive dans son mépris des retraités, alors que, dans le même temps, le PLFSS 2016 prévoit à nouveau 30 milliards d’€ d’exonérations de cotisations pour le Patronat !

L’UCR-CGT, comme les 8 autres Organisations syndicales ou Associations, revendique toujours l’arrêt du gel des pensions et l’abrogation des mesures fiscales régressives. Pour la CGT, aucune pension ne doit être inférieure au SMIC. De même, nous continuons d’exiger une revalorisation annuelle des pensions au 1er janvier de l’année, prenant en compte l’évolution des salaires.

Les retraités de ce pays ont décidément besoin de faire entendre leurs revendications, à commencer par celles qui concernent leur pouvoir d’achat. C’est la raison pour laquelle l’UCR-CGT et les 8 autres Organisations appellent à faire du 24 NOVEMBRE une nouvelle journée de mobilisations et de manifestations dans tout le pays.













Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.