13 TER supprimés par jour pendant l’été, les explications de la CGT

mercredi 10 juillet 2019

La direction régionale SNCF Pays de la Loire a annoncé un plan de transport adapté pour juillet-aout 2019 : 13 trains seront supprimés chaque jour pendant tout l’été.

En cause : des problèmes de maintenance des rames.

La CGT tenait à apporter quelques précisions importantes afin d’éclairer les usagers sur les vraies raisons qui ont conduit à cette situation.

Par manque de personnel aux ateliers de maintenance du matériel, l’entreprise est dans l’incapacité de fournir des rames en nombre suffisant à quai.

En effet, les ateliers de maintenance de Nantes Blottereau, où est entretenu l’ensemble du parc TER Pays de la Loire, font face à une vague de démissions sans précédent : 15 en 11 mois sur un effectif de 150 !

Des salaires très bas malgré un 3x8 7/7 (en dessous du SMIC pour les jeunes embauchés), des conditions de travail difficiles et des formations au compte-goutte malgré l’arrivée de rames neuves, extrêmement complexes, acquises récemment par le Conseil Régional.

La CGT a mis en garde depuis des années la direction SNCF Pays de la Loire sur les risques qu’elle prenait en laissant pourrir cette situation.

Les cheminots n’ont malheureusement pas été entendus et il y a fort à parier qu’un nouveau plan de transport adapté sera mis en place à la rentrée.

La recette est pourtant simple : des salaires en rapport avec les contraintes et la haute technicité de la maintenance des TER.

Notre direction serait-elle devenue sourde aux revendications légitimes de la CGT et aux plaintes justifiées des usagers ?















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.