Cheminots : agir pour ne pas subir !

mardi 4 juin 2019

Appel intersyndical national pour la grève du 4 juin.

Le pacte ferroviaire voté en 2018 a été combattu par les cheminots. Pourquoi ? Car la réforme était mauvaise, tout simplement. Mauvaise pour les usagers, mauvaise pour le service public ferroviaire, mauvaise pour les cheminots.

Quelles étaient les dispositions majeures de ce pacte ?

  • - Fin du recrutement au statut
  • - Passage en sociétés anonymes
  • - Promesse d’une reprise de la dette
  • - Restructuration du groupe et filialisation des activités
  • - Ouverture à la concurrence du transport ferroviaire de voyageur national.

Ces mesures impactent directement les cheminots, dans leur quotidien et leurs métiers. Elles fragilisent l’outil ferroviaire public.

Dix mois après, où en est-on du pacte ferroviaire ?

Cheminots : agir pour ne pas subir ! tract unitaire 4 juin














Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.