Ligne Nantes - La Rochelle - Bordeaux : laboratoire de la casse du ferroviaire

jeudi 21 mars 2019

Par manque de financements, la ligne ferroviaire Nantes, la ligne ferroviaire Nantes -Bordeaux connaît un long et douloureux déclin.

En 1974, le parcours entre trois des plus importantes métropoles de la façade Atlantique, durait 3h47. Il est de 05h30 en 2019 ! Les dessertes quotidiennes ont été réduites de quatre allers -retours à trois. Quant aux Quimper - Nantes - Bordeaux - Toulouse - Vintimille, ils ont peu a peu été supprimés, tout comme les trains supplémentaires estivaux ! Depuis 2015, le vieillissement de la voie entraîne des limitations de vitesse à 60km/h sur le parcours compris entre La Roche sur-Yon et la Rochelle.

Face à cette situation et à l’urgence climatique, que font les pouvoirs Publics ?

communiqué de presse ligne Nantes Bdx














Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.