dimanche 9 août 2020

11 millions de travailleurs condamnés à la misère à perpétuité

dimanche 15 décembre 2019

Malgré les manœuvres gouvernementales présentant la réforme comme celle de la « justice sociale » face aux « privilégiés » des régimes spéciaux. Ce sont en fait tous les travailleurs qui seront impactés !

L’objectif de cette réforme est bien d’en finir avec notre régime de retraites solidaires par répartition et de le remplacer par un régime de retraites individualisées par points. Nos retraites seront déterminés en fonction de la valeur du point. Plus le point sera cher, plus les pensions seront faibles.

LES TRAVAILLEURS PRIVÉS D’EMPLOI ET PRÉCAIRES PREMIÈRES VICTIMES !

En effet, les retraites ne seront plus calculées sur les 25 meilleures années, mais sur l’ensemble de la carrière. Les périodes de chômage impacteront donc plus les retraites que dans le régime actuel. Pour compenser les périodes de chômage, le gouvernement prévoit un mécanisme de « solidarité » qu’il fixera unilatéralement.

Le montant des pensions de retraite des travailleurs précaires deviendra une simple variable d’ajustement budgétaire !

Pour nous vendre son projet, le gouvernement annonce une retraite plancher de 85% de SMIC (environ 1000 €). Or, pour l’obtenir, il faudra avoir travaillé au minimum 43 années. Tous ceux n’ayant pas assez travaillé aurons donc une retraite bien inférieure à ce minimum.

Alors que 50% des travailleurs de plus de 55 ans ne peuvent plus travailler, soit parce qu’ils sont privés d’emploi, soit parce qu’ils sont malades ; alors que 87% des embauches sont des contrats courts de moins de trois mois, ce sont donc des millions de travailleurs que la réforme des retraites de Macron enfonce dans la misère !

tract pr emplois nantes 17 déc














Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.