lundi 20 mai 2024

Stop a la spirale de la violence et de la répression

mardi 25 avril 2023

De Sainte-Soline à Nantes, la police mutile, la police menace nos vies pour protéger un gouvernement honni

Nantes, le 25 avril 2023

Nous, associations, syndicats, partis politiques, avons appris avec effroi l’ablation génitale dont a été victime un manifestant à la suite d’un tir de LBD lors de la casserolade pacifique du 24 avril à Nantes. Nous tenons à apporter tout notre soutien à la victime.

Après la mort de Steve, après Sainte-Soline, après les attaques répétées de ces dernières semaines lors des manifestations retraites, la spirale infernale de la violence doit cesser.

Hier soir, à Nantes, en fin de manifestation casserolade, au niveau de la Préfecture, alors que l’ambiance était calme et qu’il ne restait plus que quelques manifestants, la police a chargé un groupe sans raison.

Comment accepter qu’un homme soit amputé d’un testicule, suite à un tir de LBD ?

Aujourd’hui, la police frappe, la police mutile, la police menace notre intégrité physique et morale.

Les manifestant-es doivent subir en permanence gaz lacrymogène, tirs de grenades explosives et tirs de LBD, humiliations et atteintes aux parties génitales.

Rappelons qu’il s’agit de la troisième mutilation sexuelle en quelques semaines, sans oublier les étudiantes agressées sexuellement lors de fouilles au corps à Nantes et le manifestant « attrapé par le sexe » lors d’une intervention de la BRAV-M à Paris.

Cela génère une ambiance de peur.

Les manifestant-es ne peuvent pas venir avec leurs enfants et des personnes en situation de handicap ou des personnes âgées ne se rendent plus en manifestation.

Dans une démocratie, il est inacceptable que 58 % de la population française ait peur d’aller manifester, d’exercer un droit constitutionnel.

Nulle part ailleurs en Europe, la police n’utilise des armes de guerre contre son propre peuple.

Le maintien de l’ordre violent, à la française, est une exception européenne qui doit cesser.

Un an après son élection à la présidentielle Emmanuel Macron et son gouvernement, dans le prolongement des répressions de plus en plus violentes depuis 2016, s’enfoncent dans un mode de gouvernement autoritaire qui n’a plus rien à envier aux régimes autocratiques que l’on dénonce ailleurs.

Nos organisations dénoncent cette grave dérive et ces atteintes à la démocratie.

Gardien de la paix républicains, ces actes entachent votre uniforme et sont contraires au code de déontologie de la police et de la gendarmerie.

Nous appelons ce gouvernement à revenir à la raison et à se rappeler que nous sommes en démocratie, un gouvernement par et pour le peuple.

Organisations signataires :

Syndicats : UL CGT Nantes, CGT 44, FSU 44, Solidaires 44, Union pirate Nantes

Organisations politiques : EELV 44, Ensemble, GDS 44, Génération.S, LFI 44, NEC, Nouvelle Donne, PCF 44, Place publique, UDB

Associations : ATTAC 44,Maison du Peuple Nantes (MDP), Comité nantais des Soulèvements de la terre, Tissé Métisse















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.