dimanche 26 mai 2024

Violences policières ou violences politiques ?

mercredi 29 mars 2023

Hier en fin de manifestation nantaise, des camarades ont été blessés par les forces de police, matraqués et ont fini aux urgences : le préfet est saisi ainsi que la maire de Nantes qui est leur employeur et les médias sont prévenu. Les camarades ont déposé plainte. Une autre camarade de la CGT éduc pop a subi un tir de LBD en tentant de calmer les tensions entre les jeunes et les forces de l’ordre.

La semaine dernière déjà nos camarades de l’Ul de Nantes ont été maltraités et gazés à Bouffay.

C’est donc bien aussi la CGT et les organisations syndicales plus largement qui sont visées (rappelons nous du gazage gratuit de la banderole intersyndicale).

D’autres militant.es en lutte sont victimes de cette répression (Sainte Soline ce Week end avec l’usage d’armes de guerre et des personnes entre la vie et la mort).

Il est important d’être solidaires et de combattre partout et sans répit les violences policières qui sont une stratégie du gouvernement (Darmanin en tête) et qui visent à décourager les salariés à rejoindre la lutte et les manifestations.

Pour toutes ces raisons, la CGT appelle à participer à la manifestation anti répression(retraites et Sainte Soline) devant la Préfecture le jeudi 30 mars 2023 à 19H.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.