dimanche 16 juin 2024

Communiqué suite à l’arrestation de la cantine après la manifestation du 07 mars

mercredi 8 mars 2023

En sortant de l’esplanade des machines à Nantes ce 7 mars 2023, jour de mobilisation nationale, la police a interpellé les occupants du véhicule « la cantine » qui restaure régulièrement les participant.es pendant les manifestations nantaises. Ceux-ci étaient positionnés au sein du cortège syndical quittant les lieux.

Il semble bien que cette intervention policière, survenue à grand renfort de moyens, a pour but d’intimider cette initiative qui opère en dehors du champ syndical mais qui fait partie intégrante de la lutte contre le projet mortifère de réforme des retraites.

La présence des tracteurs fait également depuis le début du mouvement et encore aujourd’hui, l’objet d’empêchements et de contrôles qui visent à décourager la présence du monde agricole en ville pendant les manifestations.

Cet acharnement à réprimer celles et ceux qui participent au mouvement social auprès des syndicats et des salariés est inacceptable : tout le monde a sa place dans les manifestations syndicales sauf les tenants de cette réforme injuste et en premier lieu l’extrême droite et ceux qui véhiculent ses idées.

Les syndicats CGT, FSU et Solidaires de Loire Atlantique exigent la libération immédiate des occupants du véhicule de la Cantine injustement interpellés et dénoncent les pratiques du maintien de l’ordre qui visent à faire monter la tension.

Aucune intimidation ou tentative de déstabilisation ne parviendra à faire fléchir ce mouvement inédit. Les mobilisations de ce 7 mars, à nouveau très massives le démontrent (75000 à nantes, plus de 17000 à st Nazaire, 7250 à Ancenis,4000 à Châteaubriant et 1500 à Clisson soit 104 750 manifestants, du jamais vu en Loire atlantique). Une seule solution, le retrait !















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.