mardi 6 décembre 2022

Grève le 18 octobre pour l’augmentation des salaires et la défense du droit de grève

mardi 18 octobre 2022

[mise à jour le 17/10 - 12h00 ] Décidons d’entrer dans la grève le mardi 18 octobre !

Organisation d’Assemblées Générales et piquets de grève dans les entreprises et administrations le matin pour déterminer les revendications en matière d’augmentation de salaires et exiger l’ouverture de négociations ;
Rassemblements :

* À Saint-Nazaire à 12h00 au Terre-plein de Penhoët et à la même heure à la Cité scolaire ;
* À Nantes, devant la Préfecture à 15h00, avec les professeurs de lycées professionnels en grève.

Appels mobilisation 18 octobre 2022 en Loire-Atlantique

(mise à jour 17/10 à 12 h)

  • Rassemblement interpro unitaire CGT FO FSU Solidaires, à 10 h, Terre-plein de Penhoët, Saint-Nazaire
  • Rassemblement Lycées pro et interpro unitaire, 10 h, Cité scolaire Saint-Nazaire
  • Rassemblement Lycées pro et interpro unitaire, 15 h, Préfecture Nantes
  • AG personnel Lycées pro, 13 h au Lycée Michelet Nantes, puis départ en manif vers préfecture
  • Rassemblement 8 h, Lycée Pro Bouloche, Saint-Nazaire
  • Rassemblement Cheminots, 9 h 30, Gare Saint-Nazaire
  • Rassemblement CPAM, 11 h, devant Caisses Saint-Nazaire et Nantes
  • AG Salariés Chantiers de l’Atlantique, 11 h, sur lieu travail
  • Rassemblement agents Conseil Départemental 44, 12 h devant grilles du CD, puis AG personnel l’après-midi
  • Piquet de grève cheminots Nantes, 6 h, puis rassemblement tous services à 11 h, Gare Nantes
  • Rassemblement interpro UL Basse-Loire, 10 h, embarcadère du bac de Loire, Indre
  • Piquet de grève Lactalis, Vallet
  • Piquet de grève Raffinerie, Donges
  • Rassemblement RTE, 11 h, site du GMR Atlantique, rue Bois Fleuri, Nantes
  • Rassemblements Finances Publiques, de 8 h à 9 h, devant les centres FP
  • Rassemblement Territoriaux Mairie Rezé, 13 h, devant l’hôtel de ville
  • Rassemblement Waterman, devant l’usine, Saint-Herblain
  • Rassemblement MMA (Covea), 14 h, devant les bureaux, Saint-Herblain
  • Piquet de grève Arlux, à partir de 9 h 30, devant l’usine, Saint-Herblain
  • Rassemblement Airbus Bouguenais, 12 h, devant l’accueil usine, Bouguenais
  • Grève Semitan (appel CGT, FO, Sud, CFDT), Nantes Métropole
  • Rassemblement devant le Lycée Emilien Maillard, 10 h, Ancenis
  • Rassemblement Territoriaux Ville de Nantes et Nantes Métropole, à 14 h 30, devant les grilles de l’hôtel de ville, puis participation au rassemblement de 15 h à la préfecture
  • Piquet de grève Institut Ocens (ex Institut La Persagotière), à partir de 12 h, devant le site, rue Dunan à Nantes
  • Piquet de grève CARSAT, à 11 h, devant la caisse, place Bretagne, Nantes
  • Rassemblement Centrale de Cordemais, dès 8 h, puis participation rassemblement Saint-Nazaire Penhoët
  • Rassemblement Manitou, à partir de 11 h, à côté du parking à vélo de la boîte, Ancenis
  • Rassemblements Airbus Saint-Nazaire, devant le poste de sûreté, à 11 h pour les équipes du matin, à 13 h pour les équipes d’après-midi, en fin de quart pour la nuit du 17 ou 18/10

Que ce soit dans les raffineries, l’agroalimentaire, les crèches, les transports publics, l’énergie et nucléaire, les organismes sociaux, les banque-assurances, les services informatiques, la maintenance industrielle, l’éducation, la santé, le commerce, la métallurgie... les salarié.e.s de très nombreux secteurs professionnels se mobilisent depuis des mois dans leurs entreprises ou leurs services pour revendiquer et gagner de légitimes augmentations de salaire, de meilleures conditions de travail, des emplois de qualité. Les jeunes se mobilisent aussi, pour leurs conditions de vie et d’études ainsi que pour une réforme des bourses ambitieuse. Le mouvement des lycées professionnels, d’ores et déjà décidé pour le 18 octobre, s’inscrit dans cette dynamique.

Pourtant et alors qu’elles réalisent d’énormes profits, les entreprises de la branche Pétrole, en particulier Total ou Exxon, refusent d’accéder, aux exigences des salarié.e.s massivement mobilisés par l’ouverture immédiate d’une négociation sérieuse. Ces dernier.e.s réclament avant tout le rattrapage de l’inflation et une meilleure répartition des richesses créées par les travailleuses et travailleurs, alors que des milliards d’euros de dividendes ont été versés aux actionnaires.

C’est cette situation de blocage patronal qui crée aujourd’hui la pénurie de carburants.

Mardi dernier, une limite a été franchie par le gouvernement, annonçant faire procéder aux réquisitions des salarié.e.s des raffineries et dépôts par les préfectures. Le gouvernement se met ainsi une nouvelle fois au service du capital en portant une atteinte grave au droit de grève.

La mobilisation gagne des secteurs de plus en plus nombreux dans le privé comme dans le public. Il nous faut amplifier ces mobilisations et les généraliser pour exiger partout l’ouverture de nouvelles négociations et des avancées salariales significatives. Ne laissons pas retomber la pression. C’est aujourd’hui qu’il faut se mobiliser dans tous les secteurs professionnels, public comme privé.

C’est pourquoi les Unions Départementales CGT, FO, FSU et Solidaires de Loire Atlantique décident d’appeler ensemble les travailleuses et travailleurs et la jeunesse à la mobilisation y compris par la grève le mardi 18 octobre pour l’augmentation des salaires, des pensions et minima sociaux, et l’amélioration des conditions de vie et d’études.

Elles appellent également les salarié.e.s, les retraité.e.s, les privé.e.s d’emploi et la jeunesse à se mobiliser pour la levée des réquisitions et la défense du droit de grève.

Pour l’augmentation générale des salaires et le droit de grève















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.