mardi 6 décembre 2022

Rassemblement de soutien aux femmes iraniennes le 03 octobre

lundi 3 octobre 2022

Appel au rassemblement organisé par des femmes réfugiées iraniennes à Nantes, lundi 3 octobre à 18 h au miroir d’eau

L’UD CGT 44 apporte son plein soutien aux femmes iraniennes en lutte pour la liberté depuis la mort odieuse de Mahsa Amini, cette jeune femme de 22 ans qui avait été arrêtée pour un voile mal ajusté. Nous levons le poing aux côtés de ces femmes dont le courage est immense face à un régime de la terreur dont la répression a déjà causé la mort de plus de 30 personnes et emprisonné des centaines d’autres.

Nous sommes un collectif de citoyennes et nous organisons un rassemblement de soutien aux iraniennes et au peuple iranien le 3 octobre au miroir d’eau.

Depuis une semaine, en Iran, le courage est féminin, c’est celui des femmes qui se lèvent au nom de leur liberté.

Elle sont des milliers, à risquer leur vie, à avancer, tête haute et tête nue pour hurler leur colère contre le fondamentalisme islamique qui les oppressent et les humilient.

Elle sont des milliers à manifester, à se couper les cheveux, à braver ce régime qui pratique la censure, les arrestations arbitraires et la torture, en toute impunité

Elles sont des milliers, soutenues aussi par des hommes, à crier leur rage et leur tristesse parce qu’une jeune femme de 22 ans est morte au commissariat après avoir été arrêtée par la police des mœurs pour « port du voile non conforme ».

Nous, femmes de Nantes, peuple de Nantes, nous souhaitons exprimer notre soutien total, notre solidarité, notre sororité aux femmes iraniennes et à toutes celles et ceux qui se battent contre l’oppression d’un régime dictatorial.

Nous, femmes de Nantes, peuple de Nantes, appelons à un rassemblement le 3 octobre à 18h au miroir d’eau pour envoyer un message de solidarité et de fraternité autour de ces trois mots qu’elles scandent : Femmes, Vie, Liberté.

Aucune femme ne doit mourir dans le monde pour une mèche de cheveux ou un vêtement considéré comme indécent.

Aucune.

Fari, Samira, Cécile, Caroline, Émilie, Valérie et toutes les autres

Communiqué confédéral CGT :

La CGT soutient les iraniennes et iraniens mobilisés pour défendre leurs libertés

Depuis la mort odieuse il y a une semaine de Mahsa Amini, cette jeune femme qui avait été arrêtée pour un voile mal ajusté, l’Iran connait une vague de manifestations d’ampleur. La violente répression du régime a causé officiellement 31 morts.

Pour la première fois, en Iran, ce sont les femmes qui sont en première ligne de la contestation. Retirant pour certaines leurs foulards en signe de protestation, elles revendiquent le droit de disposer de leurs corps et de s’affranchir de l’oppression patriarcale des mollahs. La coupe est pleine pour ces iraniennes qui sont victimes de lois discriminatoires, de menaces et d’intimidations quotidiennes !

En Iran, la police des mœurs est une unité bien connue pour sa violence et chargée de faire respecter le code vestimentaire strict de la République islamique pour les femmes. Il interdit notamment aux femmes de « porter des manteaux courts au dessus du genou », des « pantalons serrés et des jeans troués » ainsi que des « tenues de couleurs vives » et il les contraint à porter le voile. En Iran, l’égalité des sexes n’est pas reconnue, les pères et les maris peuvent interdire aux femmes de travailler. Résultat : seules 15% des Iraniennes font partie de la population active.

La violence du régime illustre la militarisation croissante du maintien de l’ordre, lors des rassemblements ces dernières années, qui a déjà fait des centaines de morts en Iran.

La CGT est solidaire de toutes ces femmes et ces hommes qui luttent courageusement contre ce régime cruel. Elle exige qu’une enquête internationale soit diligentée pour que les autorités iraniennes rendent des comptes.

La CGT, en Iran comme partout dans le monde, s’oppose et condamne les violences faites aux femmes, la répression des manifestations, les violences policières, les arrestations arbitraires et l’impunité de ceux qui les commettent !















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.