vendredi 7 octobre 2022

Grève au RTE GMR Atlantique : Point après 3 semaines de grève

lundi 14 mars 2022

Après 3 semaines de grève et suite à la rencontre avec le directeur du GMR Atlantique le 10 Mars, il semble que les revendications locales soient en passe de trouver des réponses.

Les grévistes attendent néanmoins la rédaction des engagements pris oralement.

Mais sur le reste, les agents sont passablement NRvés, car aucun geste n’a été fait pour répondre à la revendication sur la rémunération lors de cet échange !

Le directeur a confirmé que la direction nationale refuse, à ce stade, toute négociation sur le sujet...

Après l’attitude de mépris des directions, nous sommes maintenant dans la stratégie bien connue du pourrissement du conflit pour ces agents de terrain, ardents défenseurs du Service Public.

Cette attitude est tout simplement irrespectueuse et irresponsable, elle atteint psychologiquement de nombreux collègues.

Compte-tenu de l’attitude méprisante des employeurs de la branche des IEG et de leurs réponses aux revendications légitimes des salariés, leur livre de chevet ne serait-il pas : « La gestion des conflits » pour les Nuls ?

Les agents du GMR Atlantique restent largement mobilisés et déterminés, ils ont été rejoint par les GMR (Groupement Maintenance Réseau) de l’Ouest, Anjou, Bretagne, Sologne et prochainement la Rochelle...

D’autres AG du personnel se tiennent dans les autres régions, la direction portera la responsabilité de l’élargissement du mouvement.

Les agents grévistes revendiquent 5% d’augmentation supplémentaire

Pour rappel RTE = 661 Millions d’euros de bénéfices

397 Millions d’euros seront versés sous forme de dividendes en 2022

L’argent est donc là !

Le syndicat CGT Mines Energie Loire-Atlantique appelle les agents des IEG, actifs et pensionnés, à venir soutenir chaque jour, les salariés en lutte 4 rue du Bois FLEURI, 44200 NANTES.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.