jeudi 11 août 2022

Rendons visible « Les Invisibles » ! La protection de l’enfance, le handicap, l’urgence..

mardi 1er février 2022

Améliorations du soin, de nos conditions salariales et de travail !

LE 1 FÉVRIER 2022 :14h devant la préfecture de NANTES

Les organisations syndicales CGT, FSU, SUD, CNT et FO action sociale ainsi que le groupe « rencontres du travail social en lutte » font un constat unanime : les professionnels du travail social malgré leurs différentes mobilisations, ne sont toujours pas entendus !

Face au mépris des pouvoirs publics, et des organisations patronales, il est indispensable de maintenir la pression et de faire entendre notre voix : Pour cela, nous continuons à développer un rapport de force d’ampleur, pour rendre VISIBLE les INVISIBLES, les personnes en grandes difficultés et les travailleu-ses-rs du social et du handicap.

Qui sommes-nous ?

  • Nous sommes les professionnel.le.s nécessaires à l’accueil et la prise en charge des personnes les plus fragiles de notre société.
  • Nous sommes des soignants, au sens de la définition donnée par l’Organisation Mondiale de la Santé.

Notre réalité…

  • Oublié.e.s des revalorisations salariales. En 20 ans le SMIC a augmenté de plus de 40%, alors que les salaires de notre secteur n’ont connu que 12% d’augmentation ! Les plus bas salaires sont en dessous du SMIC !
  • Exclus du Ségur pour la plus grande partie des salarié.e.s malgré l’obligation vaccinale qui nous est faite (les non vacciné.e.s sont suspendu.e.s de leur contrat de travail) ! Nous étions aussi en première ligne, auprès des personnes en difficulté lors des confinements.
  • Conditions de travail dégradées par manque de moyens humains et financiers. Absences non remplacées, suppression de postes, glissement de tâches, perte du sens du travail, etc.
  • Des employeurs qui répondent aux logiques économiques et financières plutôt qu’aux réels besoins des personnes à accompagner, notamment à travers la mise en place de la réforme de la tarification (Sérafin-PH).
  • Des garanties et conventions collectives remises en causes par nos employeurs qui n’ont de cesse de vouloir réduire le coût du travail.

FO SUD SOLIDAIRE CGT CNT FSU revendiquent :

  • La revalorisation immédiate des salaires, au travers de l’augmentation significative de la valeur du point dans les Conventions Collectives
  • 300 euros pour toutes et tous au titre de la mesure « Ségur »
  • Des moyens humains et financiers pour répondre aux besoins d’accompagnement et de formation
  • Le retour aux valeurs humanistes qui sont les piliers de nos métiers
  • Une Convention Collective Unique Étendue de Haut Niveau garantissant des conditions de travail et un niveau de rémunération décents.

L’accompagnement à un coût, mais l’accompagnement n’a pas de prix !

LE 1 FÉVRIER 2022 :14h devant la préfecture de NANTES















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.