mercredi 8 décembre 2021

DARK FRIDAY contre AMAZON : notre victoire renforce notre détermination

vendredi 26 novembre 2021

RDV VENDREDI 26 NOVEMBRE 2021 - A 18h 30 - RDV CARREFOUR 50 OTAGES – RUE D’ORLÉANS - NANTES

Le 25 octobre 2021, la communauté de communes de Grand Lieu annonçait l’abandon du projet d’entrepôt Amazon sur la commune de Montbert.

Cette victoire est le fruit des mobilisations du collectif STOP Amazon 44 , d’ANINA (Amazon Ni Ici Ni Ailleurs), FNE Pays de la Loire et les Amis de la Terre France, des riverain.e.s et autres citoyennes et citoyens mobilisé.e.s contre l’implantation de ce centre logistique.

Durant un an, cette alliance entre organisations a su mener un rapport de force déterminant :

  • • Face à la destruction d’emplois à long terme, l’uberisation, la précarité et la pénibilité du monde du travail d’Amazon (robotisation et management outrancier de surveillance , 44 % d’intérimaires, plus de 1000 accidents du travail pars ans, TMS, stress,... [1]), elle a opposé son désir d’emplois locaux, pérennes et soucieux des droits comme de la santé ;
  • • Face à la pollution environnementale (production énorme de GES via les transports et le stockage des données informatiques, artificialisation des terres, pollution de l’air[1]) et au consumérisme du modèle Amazon, elle a porté une économie locale, créatrice de lien social et respectueuse de la transition écologique ;
  • • Face à l’évasion et la concurrence fiscale déloyale d’Amazon, (optimisation fiscale et fraude à la TVA payée équivalent à 1 milliard d’euros par ans en moins pour L’État ![1]) elle a dénoncé l’incohérence à soutenir une multinationale qui ne paie pas sa juste part d’impôts. De plus, Amazon refuse de payer les taxes locales, alors que nos collectivités voient leurs subventions d’État diminuer et que les services publics manquent cruellement de moyens et disparaissent de nos territoires.

La région Pays de la Loire vient d’annoncer sa volonté de soutenir Amazon dans sa recherche d’implantation. Les élu.e.s majoritaires mettent en avant la promesse de création d’emplois en ignorant les deux études indépendantes qui démontrent que pour un emploi créé chez Amazon, au moins deux sont détruits ailleurs [2]. Le soutien à Amazon se fait également au détriment d’entreprises à la fois locales et plus vertueuses notamment en regard des nuisances citées précédemment.

En ce jour néfaste du Black Friday, le collectif Stop Amazon 44 et ses soutiens, appellent à se rassembler le vendredi 26 novembre à 18h 30 au croisement de la rue de la Barillerie et du cours des 50 otages pour affirmer notre détermination sans faille à lutter contre les projets d’implantation d’Amazon où qu’ils soient.

Le collectif Stop Amazon 44  : Attac 44, CACB, Cagette des terres, Extinction Rebellion Nantes, GIGNV, Les Amis de la Terre France, Moneko, MNLE Pays de la Loire, NDDL Poursuivre Ensemble, UD CGT 44, UD Solidaires 44, Youth For Climate Nantes

Avec le soutien de : Plein Centre, ANINA, Fédération nationale des commerçants de France

[1Le Monde avril 2020, les Amis de la Terre, Médiapart : blog de Romaric Godin du 3/12/2020, L’Huma 29/07/2021, Reporterre du 4/12/2020

[2Étude de Mounir Mahjoubi, ex-secrétaire d’État au Numérique et député LREM novembre 2019. Etude de deux économistes du cabinet de conseil et formation Kavala Capital, cf Alternatives économiques de décembre 2020















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.