lundi 25 octobre 2021

Face au mépris des patrons, le progrès c’est l’union des travailleurs

mercredi 30 juin 2021

Deux situations différentes dans la sous traitance pour Total au sein de la raffinerie de Donges :

  • 1. Les salariées de GSF, corvéables à merci pour assurer l’hygiène. Aucune reconnaissance des efforts fournis pendant la pandémie. Des salaires qui stagnes depuis huit ans, des temps de travail toujours partiels, des contrats toujours précaires.
  • 2. Les ouvriers de CIPA pour la modernisation de la raffinerie. Des vestiaires avec trop peu de casiers, pas de douches, pas de réfectoires, pas d’électricité. Mais surtout des salaires non versés jusqu’à ce que sous la pression des travailleurs une partie seulement soit accordée. Il faudra encore qu’ils se financent leur voyage pour rentrer au pays.

Mardi matin en réunion du CSE, la CGT Total a demandé à la direction de prendre ses responsabilités quant aux contrats de sous traitance.

Dans l’attente que la situation sociale des travailleurs soit résolue, la CGT et la CFDT ont quitté la séance et décidé de ne plus siéger dans les instances. Les salariés du site et des autres entreprises ont donné une vraie signification au mot solidarité.

La mobilisation continue tant que les revendications ne sont pas entendues.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.