mercredi 22 septembre 2021

Prise d’otage patronale !

mardi 13 avril 2021

Le 19 mars dernier des intermittents du spectacle, des précaires et des privés d’emploi, des militants de la CGT spectacle et du SYNAVI ont mené une action à la direction régionale de pôle emploi pays de la loire afin d’exiger l’abrogation de la réforme de l’assurance chômage dont la mise en application est prévue le 1er juillet 2021. Cette action, pacifique, légitime et non violente, filmée intégralement en présence de journalistes et d’un agent des renseignements territoriaux, avait pour but de poser une seule question à la direction : « allez vous appliquer consciencieusement cette réforme telle qu’elle a été écrite ».

Le collège patronal y a répondu le 9 avril. En déclarant que c’était en représailles à « l’envahissement des locaux de Pôle Emploi par la CGT le 19 mars » les représentants patronaux ont refusé de siéger à une instance paritaire qui devait traiter de 238 dossiers d’allocataires, l’invalidant de fait.

Le patronat choisit donc délibérément de sacrifier les droits de 238 privés d’emploi pour répondre à une action militante.

Cette décision délibérée nous apparait comme une volonté déplacée dans un contexte de précarité grandissante.

PATRONS VOYOUS

Nous dénonçons le mépris vis à vis des allocataires qui attendent toujours une décision sur leurs droits et qui subissent les conséquences dramatiques d’un comportement indigne et irresponsable.

Nous dénonçons le comportement criminel de ces patrons qui se servent de la misère et de la précarité comme moyen de pression contre des actions militantes.
Nous dénonçons également ces pratiques ciblant personnellement des représentants des salariés et la CGT, pratiques visant à museler la moindre forme de contestation.

Nous dénonçons la complicité silencieuse de la direction de pôle emploi, qui en ne faisant rien face à ces comportements délétères, ne remplit pas son rôle de gestion d’un service public, et accepte ce chantage partisan au détriment des demandeurs d’emploi en attente de réponse sur leur situation.

Collectif Culture en Lutte - Les occupants de Graslin
CGT chômeurs, privés d’emploi et précaires
UD CGT 44















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.