jeudi 5 août 2021

ADPS : licenciée pour avoir exercé par le passé sa liberté d’expression et d’opinion

jeudi 1er avril 2021

Les salariés de l’Agence départementale de Prévention spécialisée (ADPS) ont appris avec stupéfaction la semaine dernière le licenciement pendant sa période d’essai d’une collègue, recrutée le 8 février en qualité de cheffe de service à St Nazaire, au motif de ses prises de paroles publiques lors du mouvement des Gilets jaunes entre 2019 et mai 2020, soit un an avant son embauche.

Nos organisations syndicales et les représentants des salariés de l’ADPS dénoncent cette situation inquiétante dans laquelle aucune faute professionnelle n’a été commise, aucun manquement professionnel, juste un reproche émanant d’élus de la mairie de St Nazaire qui ne veulent pas d’elle comme interlocutrice au regard de ses engagements passés.
Sa structure employeuse dépendant de subventions publiques (Conseil départemental majoritairement et communes) l’a donc licenciée. Pour constituer ce qui vaudrait preuve, l’employeur a fait fouiller par voie d’huissier les comptes facebook de la Maison de Peuple où elle apparaissait prenant la parole pendant les mobilisations des Gilets jaunes.

Cette décision est donc d’autant plus grave que les faits qui lui sont reprochés concernent la sphère privée protégée par la liberté d’expression, la liberté d’opinion, et la liberté de manifester.

Nos organisations ne peuvent que faire le lien avec le contexte législatif délétère depuis la loi de sécurité globale, et son aboutissement via le projet de loi dit « confortant les principes de la République ». Sous couvert de garantie de démocratie, le risque menace de museler les expressions protestataires, le pétitionnaire et toute forme citoyenne – même légale - de désobéissance civile, qui sont les signes mêmes d’une démocratie en bonne santé.

Aujourd’hui une salariée, victime de pratique employeuse intrusive, en fait les frais.

Afin de soutenir cette collègue et d’exiger le respect de la liberté d’opinion, d’expression et de manifestation de tous les salarié.es, la FSU de Loire Atlantique, soutenue par les unions départementales CGT et Solidaires de Loire Atlantique, appelle à se mobiliser au côté des salariés de l’ADPS le jeudi 1er avril de 11h à 14h devant le siège l’ADPS - 1, rue Julien Videment à Nantes.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.