mardi 1er décembre 2020

Covid ou pas, les restructurations s’accélèrent aux Finances Publiques 44

mercredi 4 novembre 2020

L’année 2020 aura été extrêmement perturbée avec la crise sanitaire, cela n’empêche pas Bercy et ses relais de la direction locale de Loire Atlantique d’avancer à toute vitesse sur le démantèlement des implantations des services dans le département.

La Direction locale a publié mi-octobre son plan triennal des restructurations en Loire Atlantique sans se préoccuper des attentes de la population et des élus locaux.

Dès le premier janvier 2021,

  • le Service Impôts des Entreprises de Pornic (intégration au SIE de Saint Nazaire) et le Service Impôts des Entreprises de Chateaubriant (fusion avec celui d’Ancenis) seront définitivement fermés.
  • Le Service Impôts des Particuliers d’Ancenis sera fermé (transfert-fusion à Chateaubriant).
  • Les trésoreries de Paimboeuf, Guémené -Penfao et Savenay seront définitivement fermées.

D’autres fusions/restructurations s’étaleront jusqu’à fin 2023 avec comme objectif, la disparition de l’ensemble des trésoreries sous leur forme actuelle. Tout cela pour supprimer encore et toujours des emplois.

Ce recul du service public, principalement en ruralité, s’accompagne d’une privatisation d’une partie du recouvrement confié aux buralistes au prétexte d’une meilleure proximité…

Ce sont des dizaines de milliers d’usagers qui vont voir leur accès aux guichets s’éloigner. Rappelons que tout ne peut se faire par voie électronique et qu’une part considérable de la population n’est pas outillée (équipement, illectronisme…) pour les interfaces numériques.

Pour les collègues concerné.es, le mouvement se fait sous le mode de la brutalité et se voient imposer changement de métier et/ou changement de lieu de travail avec des déplacements parfois de dizaines de kilomètres. Les garanties collectives et individuelles des agent.es volent en éclat, laissant les agent.es à la merci de l’arbitraire administratif.

La CGT dénonce la casse du réseau de proximité de plein exercice des Finances Publiques et demande l’abandon de toutes les réformes et continue de défendre les missions et le réseau, au nom de sa vision du service public et des agents publics. La crise sanitaire actuelle démontre avec force combien nos services publics sont indispensables face aux attentes des citoyens mais aussi des acteurs économiques.

Pour la CGT, les services publics ne sont pas une dépense. Au contraire, ils sont créateurs de richesse, notre patrimoine commun, un investissement durable pour l’avenir, une solidarité active, le moyen de rendre effective l’égalité des droits et de satisfaire les besoins de tous.

Les services publics ne sont pas un problème, ils sont la solution !















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.