mercredi 28 octobre 2020

CPAM 44, des délais de réclamations trop longs !

lundi 5 octobre 2020

Après une alerte CGT au CSE de la CPAM 44 le 07 juillet, une adresse CGT aux salarié.es de la CPAM le 10 juillet, un article dans Ouest France le 31 août, le directeur de la CPAM 44 assurait qu’un retour à la normale se ferait d’ici la fin septembre.

A ce jour, la situation est toujours aussi critique :

Pour information :

  • 1200 réclamations issues des accueils physiques et téléphoniques, ne sont pas traitées.
  • Sur ces 1200 réclamations : 400 ont été qualifiées en « urgences » par des collègues (derrière ces urgences, une grande situation de précarité vécue par l’assuré)
  • Plus de 2000 réclamations par mails en attente de traitement.
  • Des délais de réclamations pour les travailleurs indépendants à 200 jours (6 mois !!!) et pour les travailleurs salariés : 46 jours. (1 mois et demi !)
  • Pour exemple aujourd’hui un travailleur indépendant est payé 144 jours après le début de son arrêt (environ 5 mois !)

Cette situation a des conséquences directes sur nos accueils physiques et téléphoniques, qui génèrent tensions, stress des agents, incivilités et mécontentement légitime de nos assurés !

Cela précarise davantage un public déjà fragilisé. Nous ne sommes pas au rendez-vous de notre mission de service public ! Les conditions d’accueils de nos assurés sont inacceptables : longue file d’attente parfois jusqu’à 2h, frustration de la part des agents et colère qui ne peuvent pas leur apporter de réponses, et découragement ou renonciation à leurs droits, des assurés.

Notre directeur se retranche derrière la crise sanitaire pour expliquer cette dégradation du service public. Or, la situation était déjà bien critique depuis plusieurs années (heures supplémentaires, embauches d’intérimaire, CDD, entraide d’autres caisses).

Depuis 15 ans nous subissons une baisse d’effectif constante à la CPAM qui conduit à la situation vécue aujourd’hui : un service public en rupture (rupture d’avec les assurés, rupture avec les salariés et rupture avec les missions qui sont les siennes).

Le syndicat CGT CPAM 44 réclame toujours des embauches pour assurer un service public de qualité à ses assurés sociaux et des conditions de travail décentes à ses salariés.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.