mardi 11 août 2020

Communiqué sur le projet de destruction d’emplois chez Man Energy Solutions France

jeudi 23 juillet 2020

Le 21 juillet 2020 le Comité social et Économique de MAN Energy Solutions France a été informé du projet de restructuration que souhaite mettre en œuvre Volkswagen pour vendre sa filiale MAN Energy Solutions.

Les mesures d’économies envisagées par VW pour accélérer le processus de vente se contentent à supprimer 4000 des 15000 emplois de sa filiale.

Alors même que les syndicats français n’ont pas été impliqués dans les discussions de ce projet de restructuration, il est envisagé de supprimer 76 postes sur les 630 que comptent les sites français dont 70 sur le site de Saint-Nazaire.

La CGT de MAN Energy Solutions France condamne vigoureusement cette restructuration qui se résume à un plan d’économies sur le dos des salariés pour satisfaire l’appétit des actionnaires, sans prévoir en contrepartie des investissements pour pérenniser l’avenir du groupe.

Concernant les sites français la réduction de 12% des effectifs est particulièrement injuste et incompréhensible puisque que ces sites remontent chaque année à la maison mère 10M€ de dividendes.

Ces suppressions de postes alliées à l’éviction récente du PDG de MAN Energy solutions France et à la mise en vente du groupe mettent en péril le devenir des moteurs de la marque Pielstick développés et construits à Saint-Nazaire.

Ces moteurs ayant des applications stratégiques pour l’État notamment en marine nationale et en groupe de secours dans les centrales nucléaires, nous espérons vivement que les pouvoirs publics ne resteront pas indifférents à cette situation et qu’ils interviendront pour permettre à une entreprise profitable de bénéficier d’un projet de développement et non de récession tel qu’il se dessine aujourd’hui.

Le syndicat CGT de MAN Energy Solutions France















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.