vendredi 3 juillet 2020

Cessez de nous prendre pour des quiches !

jeudi 30 janvier 2020

Mesdames et Messieurs du gouvernement,

Reconnaissez que le calcul par point ne résout rien ; il ne permet pas de tenir compte d’évènements familiaux ou de situations professionnelles particulières ; il vous faut prendre des dispositions spécifiques pour répondre aux besoins de solidarité tels que volume de points pour pénibilité, pour enfants...

Reconnaissez que traiter ces questions de manière spécifique avec un volume de points est une démarche similaire à celle du régime actuel qui donne des trimestres supplémentaires pour les enfants par exemple ; unifier le nombre de trimestres sur le meilleur régime peut se faire sans le calcul par points !

Reconnaissez aussi qu’au passage, le calcul par points permet de rançonner tous les futurs retraités d’une baisse minimum de 20% de leur retraite même avec une carrière complète et sans aucune progression.

Cette perte est de 37% avec une rémunération doublant entre le début et la fin.

Nos calculs – détaillés - le démontrent.

S’agissant de la prise en compte des enfants, on observe :

  • – À parcours professionnel sans interruption et complet (43 ans), âge de départ (65 ans) et rémunérations équivalentes le calcul par points se solde toujours par une perte minimale de 20% pour chaque salarié et donc chaque parent ;
  • – Une mère qui donne naissance à un enfant à 30 ans et un autre à 38 ans perd toujours 14% de retraite au minimum.

Sachant que dans votre projet les deux premiers enfant ouvrent 5% de points à l’un des parents, puis 1% supplémentaire à partir du 3e avec un maximum de 2%, combien faut-il d’enfants pour compenser la perte de 20% issue du calcul par points sur la retraite de chacun des parents ?

De plus avec le régime actuel par trimestres cette mère aurait bénéficié de 2 années validées par enfant dans le privé et 1 dans le public et aurait donc pû partir plus tôt, et à partir de 3 enfants, chacun des parents auraient eu droit à une majoration de 10 %.

Votre projet prétend améliorer les droits familiaux et en particulier ceux des femmes en harmonisant les dispositions ?

Dès lors, si vous envisagez sérieusement d’améliorer la situation des femmes, qu’est ce qui vous empêche dès aujourd’hui, dans le régime actuel :

  • D’annuler la décote qui constitue une double peine pour les salariés à carrière incomplète ;
  • D’accorder le bénéfice de 8 trimestres (naissance et éducation) à tous les parents dans tous les régimes y compris de façon rétroactive ;
  • De dissuader la sous rémunération des femmes en sanctionnant financièrement les employeurs en infraction ;

Le Conseil National de la Résistance a supprimé l’abattement de 10% sur les salaires des femmes , mais celui-ci existe toujours de fait à hauteur de 9%.

Un progrès de 1 % en 70 ans !

Et vous pensez vraiment avoir servi à quelque chose jusque là ?


Réforme des retraites : les femmes, grandes perdantes

Pétition « Les femmes grandes gagnantes de la réforme des retraites ? Lol !

Les associations féministes et la CGT ont publié un appel/pétition pour dénoncer le caractère sexiste de la réforme des retraites

À signer et faire signer https://laretraite.lol/grandesgagnantes/















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.