Nouvelle mobilisation jeudi 28 mars aux Finances Publiques

mardi 26 mars 2019

Le 14 mars plus de 45% de grévistes, une majorité de collègues dans l’action et 19 sites fermés

Le 28, ON RECOMMENCE !

Le démembrement de la DGFIP doit être stoppé !
Le démembrement de la DGFIP est engagé :

  • extension des agences comptables (danger sur la séparation ordonnateur-comptable garante d’un contrôle sur les dépenses publiques)
  • réflexions pour une agence du recouvrement fiscal et social (fusion recouvrement DGFIP et recouvrement URSSAF)
  • une agence du contrôle des entreprises (pour moins de contrôle fiscal aux entreprises et donc plus de fraude)
  • volonté de transférer la mission topographique à l’IGN
  • pour remplacer l’accueil physique des usager.e.s :
  • des maisons de services au public avec de simples points de contact sans agent.e.s des finances publiques
  • au mieux quelques permanences dans un camping-car (les FISCO-BUS !)
  • tout internet
  • travail à distance
  • etc.

Le dépeçage est programmé. Des projets départementaux fuitent et révèlent une explosion des structures, des suppressions massives de sites, de services et d’emplois comme jamais vu. Il pourrait ne plus y avoir aucune Trésorerie en 2022 !

Des sites comme Ancenis, Pornic, Rezé et Châteaubriant sont menacés.
Ce sont 200 emplois au moins qui seraient supprimés en Loire-Atlantique en 3 ans soit autant que les dix dernières années cumulées.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.