Carambouilles et billevesées

mercredi 12 décembre 2018

L’allocution du président lundi soir n’a satisfait personne. S’excusant a minima, E. Macron a paru aux abois alors même que la vidéo était pré enregistrée.

Sur les annonces, un léger rétropédalage sur la CSG pour les retraité.es les plus modestes et une "augmentation" du SMIC de 100 € qui recouvre à la fois l’augmentation annuelle automatique, la baisse des cotisations sociales (encore !) et l’accélération de l’augmentation de la prime d’activité déjà prévue. Bref, pour une personne au SMIC, cela reste appréciable mais nous sommes loin du compte.

Et pour les autres ? Rien, ou du contre productif.

L’exonération de cotisations sociales sur les heures supplémentaires et leur défiscalisation aura des effets néfastes sur les comptes sociaux et sur l’emploi.

Et on en appelle à la "bonne volonté" des patrons pour verser des primes exceptionnelles ! Mais sans que l’état-employeur ne montre l’exemple.

Pour le reste, on continue les attaques anti sociales sur l’assurance chômage, on continue à détruire les services publics, on conserve le CICE qui comptera double en 2019 (40 milliards !), on garde en ligne de mire une nouvelle attaque contre les retraites...

Bref, contre un gouvernement "droit dans ses bottes" néolibérales, la CGT appelle à la mobilisation générale ce vendredi 14 décembre :

* Pour l’augmentation immédiate et générale des salaires, des pensions, du point d’indice dans la Fonction Publique
* Pour la justice fiscale (avec notamment le rétablissement de l’ISF) et pour des Services Publics qui puissent répondre aux besoins
* Pour la relance d’une politique industrielle

Toutes et tous en grève et en manifestation le 14 décembre !

http://lacgt44.fr/spip.php?article2018















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.