Sélection et ségrégation sociale du bac – 3 au bac + 3

samedi 2 juin 2018

Les réformes du lycée, du bac et de la sélection à l’entrée à l’université n’en font qu’une : il s’agit d’une réforme globale visant à instaurer une ségrégation sociale et à transformer profondément le service public d’éducation dans le sens des directives ultralibérales de l’OCDE. La mise de côté des lycées professionnels rend encore plus explicite cette volonté politique.

La stratégie du gouvernement est de morceler les réformes mais la cohérence d’ensemble consiste à gérer les flux d’élèves dans un but d’économies budgétaires et de s’aligner sur les besoins économiques définis par le patronat et l’idéologie libérale.

Ne nous y trompons pas : si les propositions les plus baroques du rapport Mathiot n’ont pas été prises en compte pour la réforme des voies générales et technologiques, si le bigbang statutaire des PLP ne semble pas, pour le moment, être dans les tuyaux de la réforme à venir de la voie professionnelle, c’est bien une révolution du lycée, des diplômes et des poursuites d’études qui est à l’œuvre.

Ferc Dossier sélection et ségrégation sociale














Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.