Medias : les chiens de garde sont de sortie !

dimanche 4 mars 2018

C’est une habitude, dès qu’un sujet économique et social occupe la Une des médias, une meute de toutous nourris par les grands patrons est invitée en nombre sur les plateaux TV. Les cheminote-e-s sont déjà rompu-e-s à ce traitement et subissent régulièrement leurs mensonges et malveillances.

Un décryptage s’impose :

La meute des chiens de garde est composée de certains journalistes et éditocrates, pointant dans les titres de la presse détenue par les milliardaires (mais aussi malheureusement, sur le service public), les servant.es serviles du pouvoir et les "experts" généralement sélectionnés pour aller dans le même sens que les premiers (et eux aussi généreusement rétribués pour cela). Leur rôle est de confisquer la parole publique et d’empêcher tout débat réellement contradictoire. Dans ce cadre, la présence ultra minoritaire de la parole syndicale et progressiste ne sert que d’alibi au "débat démocratique". Face à ce constat, faisons vivre les espaces, dont nos relais syndicaux en ligne, où notre parole peut s’exprimer plus librement.

Et aussi :

Réforme de la SNCF (1) : premiers tirs de barrage
Réforme de la SNCF (2) : débats télévisés ou guets-apens pour syndicalistes ?
Réforme de la SNCF (3) : quand les « Grandes Gueules » s’en mêlent
La réforme de la SNCF jugée salutaire à l’unanimité des éditorialistes















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.