La branche famille : une place cruciale au sein de la Sécurité Sociale

vendredi 11 août 2017

L’ordonnance du 4 octobre 1945 portant organisation de la Sécurité sociale indique dans son article premier qu’il « est institué une organisation de la Sécurité sociale destinée à garantir les travailleurs et leurs familles contre les risques de toute nature susceptibles de réduire ou de supprimer leurs capacités de gains, à couvrir les charges de maternité et les charges de famille qu’ils supportent ».

La famille est au cœur de la Sécurité sociale. Les prestations familiales représentent au départ plus de 50 % des dépenses du régime général. L’importance des allocations familiales s’illustre par le fait qu’au début des années 1950, la moitié du revenu d’une famille ouvrière avec trois enfants est constituée de prestations familiales.

À la Libération, assurances sociales et caisses de compensation pour allocations familiales deviennent, organiquement, la Sécurité sociale.

Il s’agit d’un système ambitieux dans ses objectifs et simple dans sa construction, avec une logique de transferts monétaires et de prestations directement versées à la famille sans affection préalable à tel ou tel besoin.

La logique des revenus de remplacement se déploie avec l’assurance maternité, et celle des compléments de revenus avec les allocations familiales.

ENJEUX DES POLITIQUES FAMILIALES

Le document complet :

La branche famille : une place cruciale au sein de la Sécurité Sociale














Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.