Manifestation à Nantes contre le traité de libre échange CETA

samedi 21 janvier 2017

le 21 janvier, journée internationale de mobilisation contre le vote du CETA – Rassemblement à 14h Place Royale

Le CETA est l’accord de libre-échange transatlantique en cours de négociation actuellement entre le Canada et l’UE, homologue du TAFTA qui lui est en discussion avec les États-Unis.

La CGT fait partie du collectif national Stop Ceta.

Le vote du CETA est prévu dans peu de temps en février par le Parlement européen.

Si l’accord est voté, il pourrait sacrifier nos normes sociales et environnementales en Europe et en France, au profit des multinationales : simplification pour importer des gaz de schistes canadiens, possibilité pour les multinationales de poursuivre un État qui voudrait élargir ses normes sociales et écologiques...

Les bénéfices prétendus de cet accord sont dénoncés par la commission Emploi et Affaires Sociales de la Commission européenne elle-même, dans le cadre d’un avis opposé au CETA émis le 8 décembre 2016.

Plus largement, 81% des multinationales états-uniennes ont une filiale au Canada. Si le CETA passe entre l’Union européenne et le Canada, c’est le risque d’ouvrir la porte en Europe aux importations nord-américaines : élevage de bœufs dans des fermes usines, cultures d’OGM... Le risque est aussi le non-respect de l’Accord de Paris, acquis lors de la COP 21. Et enfin, le CETA menace nos services publics par une déréglementation sociale en donnant toute liberté aux grandes entreprises.

Les 23 et 24 janvier, la commission INTA (Commerce extérieur) du Parlement européen vote une recommandation pour ou contre le CETA. Cette recommandation est cruciale pour le vote final et tout laisse à penser qu’elle adoptera un avis en faveur du CETA.

Comme première expression manifeste d’opposition au CETA, la CETAWalk s’est déroulée le 7 janvier dernier à Nantes, déambulation organisée conjointement par le Collectif Stop Tafta 44 et Nuit Debout Nantes.

La mobilisation continue en ce mois de janvier à Nantes, toujours pour s’opposer fermement au vote de l’accord CETA en février. C’est un mois déterminant pour l’avenir de tous les Français :

=> le 21 janvier, journée internationale de mobilisation contre le vote du CETA – Rassemblement à 14h Place Royale
=> le 24 janvier, 17h30 : conférence-débat avec Frédéric Viale, représentant d’Attac France et spécialiste des accords Tafta/Ceta – Lieu : Faculté de lettres et Sciences humaines (Chemin de la Censive du Tertre) Amphi n°1, bât. Censive.

La manifestation anti CETA de samedi rejoindra à 15h00la Women’s march on Nantes

Ni TAFTA, ni CETA !















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.