Précaires et privé-es d’emplois contre la Loi Travail

dimanche 27 mars 2016

L’attaque conjuguée contre le droit du travail et l’assurance chômage, risque de nous renvoyer 80 ans en arrière, avant la grève générale de 1936 et les accords de Matignon !

Pas en notre nom !

Perfidement les promoteurs de la loi El Khomri prétendent casser le droit des travailleur-euse-s pour résorber le chômage. Et d’accuser dans la foulée, les syndicats de défendre uniquement les "insiders" (SIC), c’est-à-dire ceux qui ont un emploi et "de faire le choix du chômage" (re SIC).

Comme si faciliter les licenciements créait de l’emploi !
Comme si faciliter les divorces augmentait les mariages ?

N’est-ce pas se moquer du monde ? Pour le CNTPEP – CGT, troquer un emploi contre des droits n’est pas acceptable ! Promettre le pire pour tous(tes) au nom de "l’équité", non merci ! Et en tous cas pas en notre nom !

Des licenciements à volonté

Dans les faits, ce sont les licenciements à volonté qui sont offerts aux patrons : un(e) salarié-e qui refuserait une modification (baisse de salaire, modification du temps de travail, des horaires,…) de son contrat de travail pourrait être licencié, une entreprise pourrait faire un plan de licenciements même en l’absence de difficultés économiques, et de toutes façons, même illégal le licenciement ne coûtera pas grand-chose aux patrons (plafonnement des indemnités aux Prud’hommes)

50 milliards d’aides aux entreprises

Si cette loi venait à passer, évidemment le chômage connaitrait une nouvelle poussée ! D’où un effet 2ème lame, avec la renégociation de l’assurance chômage ! Prévoyant un déficit de 4,4 milliards d’€, le patronat veut réduire la durée d’indemnisation à 12 mois et d’en baisser le montant "dégressivement" pour faire face aux nombreux nouveaux chômeurs, sans augmenter le budget de l’UNEDIC ! Ben voyons ! Que sont ces 4,4 milliards d’€ de déficit, au regard des 50 milliards d’aides perçues par les entreprises dans le cadre du CICE ? Et sans avoir créé un seul emploi en contrepartie !


Tract chomeurs contre la loi El Khomri












Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.