Cahiers de l’IHS CGT 44 - spécial Mai 68 - Juin 2018

lundi 25 juin 2018

Il y a 50 ans, la France tranquille s’embrasait. Tous, étudiants, salariés et paysans se sont retrouvés dans les rues de France, ont occupé les usines et les universités pour exiger un mieux social.

Nous avons chois de revenir sur ce grand mouvement pour mieux comprendre comment il est arrivé, comment il s’est déroulé, et quels ont été les acquis.

Car rien n’est simple et aujourd’hui beaucoup de voix se font entendre pour réécrire une histoire qui n’a pas été sans conséquence et que le patronat n’a jamais digéré. Ce n’est pas seulement un mouvement étudiant comme certains le laissent entendre. Et nous ne pouvons laisser dire que c’est juste un mouvement de libération sexuelle et féministe. Non ce n’est pas cela qui dérange le patronat et le capitalisme. 1968 c’est bien plus que cela, et c’est sur quoi les médias ne s’attardent pas.

Le mouvement de 1968 a permis des avancées sociales, comme le conseil national de la résistance auparavant à la fin de la 2ième guerre mondiale. Ce sont tous ces acquis que la droite libérale et le gouvernement actuel s’acharnent à vouloir faire disparaître.

Rien ne s’obtient sans combat, et les bases de cette lutte d’ampleur étaient posées des années avant qu’elle n’éclate.

Replongez vous dans cette histoire, et tirez-en les analyses nécessaires pour les luttes d’aujourd’hui. L’histoire ne se répète jamais, le contexte est différent, mais elle peut enrichir beaucoup la réflexion.

Bonne lecture

Cahiers de l’IHS CGT 44 - spécial Mai 68 - Juin 2018














Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.