Cahiers de l’IHS CGT 44 n°17 - Juin 2016

jeudi 30 juin 2016

Édito :

Nous vivons une période qui va probablement marquer notre histoire. Les salariés sont en lutte contre une loi terriblement régressive. Tous les gouvernements de gauche successifs avaient permis des avancées sociales telles que les conventions collectives, les congés payés, qui ont atteint 5 semaines, et la réduction du temps de travail : 40h, 39h et maintenant 35h.

Aujourd’hui c’est un recul sans nom qui nous est imposé, via le 49-3, au mépris de toute démocratie.

Dans ce cahier nous vous proposons de revenir sur l’année 1936, année du front populaire, qui permit la satisfaction d’une grande partie des revendications des travailleurs, au travers du 1er Mai. Ainsi que sur 1946 et la mise en place de la sécurité sociale à Nantes. Nous revenons aussi sur la réduction du temps de travail, qui a toujours été une lutte de toujours menée par tous.

Mais le patronat et la droite sont toujours à l’offensive et ne cesse de revenir sur les acquis du monde du travail contre le bien-être de la majorité de la population et pour le profit de quelques-uns. Il est des paroles ou écrits que nous ne pouvons ignorer.

Ce qui a été possible dans des périodes troubles, d’avant et après guerre est-il plus compliqué aujourd’hui ? L’histoire nous le dira. Mais je suis sure que la lutte des travailleurs, des jeunes et des privés d’emploi, est juste car sans elle il n’y aura aucun progrès social.

Marie-Claude Robin

Sommaire :

- le premier mai 1936
- le temps des assurances sociales
- les 32h00
- l’hostilité patronale au droit du travail

cahier IHS n°17 - juin 2016














Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.