Permanences précarité pour les salarié-es de Nantes et Nantes Métropole

mardi 23 février 2016

Deux ans déjà !

Souvenez-vous, de septembre 2013 à mars 2014, la CGT Ville de Nantes a tenu une permanence « précarité » hebdomadaire devant les grilles de la mairie pour rencontrer nos collègues « non titulaires » et interpeller nos élus locaux et candidats aux élections municipales de 2014 sur leur situation fragilisante. Pour seule réponse, la nouvelle collectivité s’est contentée d’appliquer au minimum les possibilités restrictives inscrites dans la loi du 12 mars 2012, dite loi « Sauvadet ».

Devant l’ampleur de la situation, la CGT Nantes Métropole s’associe au mouvement initié par la CGT Ville de Nantes.


tract à imprimer














Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.