Droit de réponse à la direction de la Poste 44/85

vendredi 11 décembre 2015

Les propos de "la direction" du Courrier 44/85 provoquent l’indignation de la CGT et du personnel !

La Poste fait du profit au détriment de nos conditions de travail : tournées de facteur non réalisées et donc double charge de travail le lendemain, travail des absents reporté sur les agents présents, suppression de tournées qui engendre une augmentation des distances, et de nouvelles tâches.

Celle-ci communique sans cesse dans les médias en gonflant la baisse du trafic du courrier. En effet, des années après l’anticipation de baisse du courrier nous sommes encore régulièrement au-dessus des 100% de la charge de travail prévue.

Sur Ouest- France daté du 2 décembre 2015 " la Direction" déclare :
" Aujourd’hui le trafic courrier ne remplit plus les 35 heures des postiers".

Cette "direction" semble complètement déconnectée des réalités du terrain, et obnubilée par la recherche de profit au détriment des conditions de travail des facteurs et de la qualité de service. Ces propos démontrent encore une fois toute l’estime que la "direction" accorde au travail des facteurs.

Pourtant le trajet des tournées augmente lorsque celles-ci sont supprimées malgré l’impressionnante évolution de l’habitat.

Le trafic des objets distribués contre signature des colis ainsi que des petits colis express est en hausse, et de nouvelles taches nous sont également imposées (services plus : commande Temps L, questionnaire EDF, étude énergétique, tablette Ardoiz, etc.….).

Pour couronner le tout notre encadrement tente de culpabiliser les facteurs à propos des dépassements horaires, alors que ceux-ci découlent des organisations de travail inadéquates mises en place par ce même encadrement. C’est le monde à l’envers !

Les salaires quant à eux n’évoluent plus depuis des années malgré les bons résultats financiers, sauf pour les 10 plus hauts dirigeants de La Poste !

Pour le syndicat CGT FAPT 44, avec des facteurs qui subissent ces dépassements horaires depuis des années, ces propos sont tout simplement irrespectueux.

C’est pourquoi nous exigeons un démenti par voie de presse ainsi que des excuses de la part de la Direction.













Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.