Rassemblement unitaire contre l’attentat raciste de Chantenay (Nantes)

mardi 10 novembre 2015

Les organisations syndicales CGT, CFDT, UNSA, FSU et Solidaires de Loire-Atlantique condamnent avec la plus vive énergie l’acte criminel, matérialisé par le jet de 2 cocktails molotov, commis, dans la nuit de samedi à dimanche , contre les migrants qui occupent, depuis novembre 2014, une maison abandonnée dans le Bas Chantenay à Nantes.

Bien que cet acte ne soit pas revendiqué, il porte la marque de groupes "identitaires" d’extrême droite qui font de la chasse aux immigrés et de la haine des étrangers, un fonds de commerce particulièrement nauséabond. Ce qui relève ici d’un acte d’attentat, pouvant aller jusqu’à tuer, s’inscrit dans un climat délétère qui sévit depuis quelques semaines à Nantes, comme des inscriptions racistes et xénophobes qui ont maculé l’autre squat du presbytère de Doulon.

L’intersyndicale CGT-CFDT-UNSA-FSU-Solidaires qui s’est constituée en soutien à la lutte des migrants expulsés de la rue des Stocks , pour un hébergement décent et durable, réaffirme l’urgente nécessité de garantir la sécurité à tous les réfugié-e-s, d’abord en leur garantissant un logement décent et son entière solidarité et vigilance avec les migrants hébergés provisoirement dans les 2 squats du bas Chantenay et de Doulon.

L’intersyndicale appelle au rassemblement de soutien aux migrant-es demain mardi 10 novembre à 18h , place Royale à Nantes, organisé par le "Collectif de soutien aux expulsé-es de la rue des Stocks.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.