Déraillement de Sainte Pazanne, la CGT avait prévenu

mardi 13 octobre 2015

Communiqué de presse - Nantes le 12 octobre 2015

Ce Lundi matin, 12 Octobre 2015, un TER en provenance de Saint Gilles Croix de Vie et à destination de Nantes a déraillé à l’entrée de la gare de Sainte- Pazanne. Cet événement qui, heureusement n’a fait aucune victime parmi les usagers ou le personnel SNCF présent à bord, aurait pu être évité.

En effet, la cause de cet accident est due à un problème technique lié au matériel connu depuis plusieurs années à la SNCF (automotrice X73500) : une rupture de la liaison électrique entre le train et les rails.

Malheureusement, l’entreprise Publique, dans un but économique n’a pas mis en œuvre l’ensemble des mesures conservatoires nécessaire à ce type de situations.

Elle aurait du suspendre la circulation des matériels incriminés le temps de résoudre le problème, mais n’en a rien fait.

Cette politique du « risque calculé » mené par la direction de l’entreprise publique fait peser un réel danger sur les cheminots et les usagers.

Le secteur régional CGT des Pays de Loire a donc, au travers de ses mandatés CHSCT, pris ses responsabilités en déposant des droits d’alerte partout où ils étaient nécessaires afin de garantir la sécurité du personnel et des usagers à bord des trains.

Le secteur CGT des Pays de Loire dénonce, par ailleurs, une politique d’entreprise qui fait passer les intérêts économiques avant la sécurité de ses salariés et usagers, et qui acte une dégradation régulière de la qualité de service rendu, que chaque usager peut aujourd’hui mesurer













Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.