Action en direction des saisonniers à Pornichet

jeudi 23 juillet 2015

Comme chaque été, la CGT 44 s’adressera aux travailleurs saisonniers de la Côte.
Cette année, déploiement le 23 juillet à Pornichet et alentours.

Communiqué de presse :

Cette Année Cinq caravanes CGT vont sillonner la France (y compris la Corse) du 6 au 28 juillet 2015.

La Loire Atlantique accueillera la caravane confédérale le 23 juillet 2015 sur le marché de Pornichet de 09h30 à 13h00. Les objectifs de ces initiatives sont multiples.

Tout d’abord informer les saisonniers sur leurs droits puisque 65% d’entre eux déclarent ne pas les connaître, remettre un guide de la saisonnalité avec un contact CGT qu’ils pourront contacter pendant ou après leur saison, enfin discuter avec les vacanciers sur les conditions de vie et de travail de ce type de salariat.

Sur la Loire Atlantique, les femmes sont majoritaires dans la plupart des secteurs employeurs de main-d’œuvre saisonnière. On compte jusqu’à deux femmes pour un homme dans l’hébergement touristique. A contrario, dans les secteurs qui recourent à des saisonniers, les hommes sont très largement majoritaires : 96 % dans la construction, 88 % dans l’industrie (hors agroalimentaire), 66 % dans le commerce de gros et les transports. Les jeunes sont également surreprésentés parmi les saisonniers, particulièrement dans le commerce de détail et la restauration.

Plus des deux tiers des saisonniers de ces secteurs ont moins de 25 ans en Loire-Atlantique.

L’agriculture fait appel à de nombreux jeunes pour faire face à des pics d’activité saisonniers, mais elle recourt aussi davantage que les autres secteurs à des seniors : 15 % des salariés ont 50 ans ou plus, un pourcentage largement majoré pendant la période de récolte du muguet. Ce sont les seuls salariés en Contrat à Durée Déterminée (CDD) a être privé de la prime de fin de contrat de 10%, ce qui pousse clairement les employeurs vers ce type de contrat alors que le CDD devrait s’imposer. En 5 ans les contrats saisonniers sont passés de 800 000 à près de deux millions sur le territoire national.

Enfin autour du salaire, les contrats proposés à cette main-d’œuvre sont relativement précaires, car de courte durée, davantage proposés à temps partiel et en moyenne moins bien rémunérés : les trois quarts d’entre eux sont des postes peu qualifiés d’employés ou d’ouvriers, près de la moitié sont rémunérés au voisinage du Smic horaire.

En Loire-Atlantique, les travailleurs saisonniers se succèdent dans des secteurs d’activité très diversifiés d’avril à décembre, sur la Loire Atlantique en juillet ils seront environ 20.000 un peu moins en aout.

C’est pourquoi depuis plusieurs années la CGT ne limite pas ses rencontres aux seuls salariés estivants, car beaucoup trop cumulent la saisonnalité et la précarité toute l’année.

En Loire-Atlantique, un tiers des contrats saisonniers, est à temps partiel. Cette proportion atteint la moitié des contrats dans les activités associatives, récréatives, culturelles et sportives.

L’Union Départementale vous invite à un point presse, sur la place du marché de Pornichet à partir de 11h30 afin de vous apporter les informations complémentaire dont vous auriez besoin pour votre communication.

A noter que la caravane confédérale des saisonniers CGT sera avec nous.

affichette saisonniers côte 2015

guide CGT saisonniers 2015

Le compte rendu de l’action et quelques photos















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.