Pour le respect des libertés syndicales à La Poste

mardi 23 juin 2015

Rassemblement le 23 juin à Nantes pour les libertés syndicales.

Grève à la poste de Couëron pour défendre la distribution du courrier 6 jours sur 7

Le centre de distribution du courrier de Couëron est dans une situation désastreuse par manque de personnel. Malgré une recherche de négociation pour la création de 2 CDI, la Direction a refusé, considérant que tous les postes étaient comblés. Devant cette réponse, Ils ont votés à 100% la grève !

Car le quotidiens des facteurs de Couëron, ce sont des tournées qui ne sont pas effectuées tous les jours, en mai chaque jour il y avait une tournée qui n’était pas distribué !

Cela dégrade d’une part la santé des facteurs qui se retrouvent à faire deux tournées en une journée, et d’autre part le service postal car le courrier est retardé. Les facteurs disent STOP à cette situation, ils exigent l’embauche immédiate d’au moins 2 CDI pour combler les postes vacants.

Pour les facteurs attachés à leur métier c’est un mépris de leur profession et du service dû à la population. De plus, il n’y a pas de baisse de volume courrier à Couëron, mais plusieurs départs en retraite qui ne sont encore remplacé, donc il y a urgence à embaucher.

S’ils sont prêts à perdre une journée de salaire c’est pour gagner un service public postal de qualité et de meilleure condition de travail !

Au lieu de développer des « services plus » soit disant attendu par la population, qui, pour la plupart était jusque-là rendu gratuitement par les facteurs sans prise en compte par l’entreprise dans leur rôle social (apport de pain, médicament, présence auprès de personnes âgées, relation sociale). La Poste devrait déjà réaliser sa première obligation celle d’assurer une distribution 6 jours sur 7, donner du temps dans les organisations de travail pour le rôle social du facteur et non vouloir le transformer en démarcheur à domicile !

La CGT soutiens les salariés, et considère qu’avec plus de 3 millions de sans-emploi en France c’est simplement scandaleux, surtout après avoir touché 297 millions de crédit impôt compétitivité emploi de l’état qui n’ont servis qu’à augmenter le bénéfice net pour les verser aux actionnaires, ou à augmenter de 12% les salaires des hauts dirigeants de la Poste !

Si vous aussi vous voulez un service public Postal, Venez les soutenir demain matin, ils seront dès 6h45 devant leur Bureau !
















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.