Loi Rebsamen dite "dialogue social", la CGT interpelle le PS

lundi 22 juin 2015

Projet de loi dialogue social

Le gouvernement a concocté un projet de loi qui donne moins de droits et de capacité d’agir aux salariés face aux décisions unilatérales de l’employeur. Pourtant, la citoyenneté à l’entreprise est aussi fondamentale que celle à la ville.

Le gouvernement s’attaque aux droits collectifs des salariés de petites, moyennes et grandes entreprises dans le même temps qu’il dit vouloir créer plus de démocratie dans les très petites entreprises !!!

Rendez-vous devant le siège du Parti Socialiste 44 1 allée des Tanneurs - NANTES Lundi 22 juin 2015 à 14h00 pour dénoncer les régressions sociales contenues dans le projet de loi REBSAMEN.


tract action loi Rebsamen

unepetite photo de l’action

Le 9 juin 2015, quelques jours après le Congrès de Poitiers qui devait sonner le grand rassemblement de la famille socialiste autour d’objectifs ambitieux contenus dans la motion majoritaire telles la fusion de la CSG-CRDS (dénoncée par le Ministre de l’Économie signataire) ou encore la généralisation du CV anonyme (dont l’abrogation a été annoncée par le Ministre du Travail signataire), le Premier Ministre Manuel Valls, au retour d’un déplacement professionnel pour assister au match de foot à Berlin en compagnie de ses deux fils, a annoncé le plafonnement des dommages et intérêts en cas de licenciement injustifié, pour favoriser l’emploi dans les PME. On a beaucoup parlé du déplacement, peu de cette annonce qui marque la mort annoncée du droit du travail tel que nous le connaissons.

la suite en détail dans le document en pdf

Quand le plancher devient le plafond par David Van der Vlist avocat












Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.