AG de rentrée le 09/09

mardi 9 septembre 2014

AG de Rentrée

Les militant-es sont convié-es à une assemblée générale de rentrée, sur la journée, le mardi 9 septembre 2014, de 8h30 à 16h30 - La Genestrie, Le Gâvre

Ordre du jour : cette AG se fera en deux temps

Accueil à partir de 8h45 pour un début à 9h précises

  • 9-12h : demi-journée d’étude Coût du capital

Repas en commun : merci de réserver avant le 3 sept à 15h (8 € de participation)

  • 14h-16h30 : actualité revendicative et débat

Inscription obligatoire auprès de l’UD ud44@cgt.fr par ton syndicat.

extrait de la note d’introduction de Thierry Le Paon à l’AG de rentrée confédérale du 26 août :

"Aucune assemblée de rentrée ne ressemble à la précédente. Cette année ne fait pas exception à la règle. C’est un moment particulier dans le calendrier de nos organisations, qui intervient cette année dans un contexte national et international complexe. Aucun champ n’échappe à cette complexité. C’est vrai sur le terrain économique, social, politique et syndical.

Cette situation nous invite à fuir tous les raccourcis, les postures, les simplifications outrancières. Nous avons besoin de toute notre intelligence syndicale collective pour décrypter les contradictions et ouvrir les perspectives qui redonnent confiance et espoir dans la possibilité de peser sur le cours des choses, de changer le travail et de gagner de nouveaux droits pour les salariés, en France, en Europe et dans le monde.

Le résultat des politiques d’austérité dans lesquelles s’enferrent les responsables politiques provoquent une exaspération sociale grandissante qui appelle des réponses urgentes et un changement de cap économique. Le Président de la République vient d’y opposer une fin de non- recevoir. La défiance à l’égard de l’équipe gouvernementale atteint des records y compris dans son propre camp. Elle dilue aux yeux des salariés, la responsabilité du patronat et des actionnaires dans les difficultés des entreprises et l’augmentation des inégalités.

L’épisode politique que constitue la « Valls » des gouvernements, s’il préfigure sans doute une recomposition politique à gauche, ne doit pas nous détourner de notre stratégie syndicale. Au-delà des femmes et des hommes qui composeront le nouveau gouvernement, le Président de la République a annoncé le cap politique : s’inscrire dans la cohérence des choix politiques qu’il a lui-même définis.

Le Premier Ministre les a résumés ainsi avant les congés : « notre politique, ce sera le pacte de responsabilité, tout le pacte et encore plus loin que le pacte ». Les choses sont donc claires..."













Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.