15 mai, le communiqué du Collectif Services Publics CGT 44

jeudi 15 mai 2014

L’austérité tue les services publics !

Le pacte de responsabilité s’inscrit dans une continuité de politiques qui ne cessent de préconiser de nouvelles amputations massives dans les dépenses publiques. Dans les 50 milliards d’euros d’économies nouvelles à trouver, la Fonction publique et ses agents sont au cœur des attaques. Ces orientations vont se traduire par de nouvelles suppressions massives d’emploi public, des abandons et des privatisations de missions ainsi que des réorganisations destructrices des politiques et services publics.

Les services publics permettent pourtant un certain rééquilibrage des richesses et viennent avant tout aider les catégories modestes et les classes moyennes. Les nantis adorent les cliniques privées, les écoles privées, les avocats, les conseillers privés en tout genre. Et quand le service public se réduit à peau de chagrin, ils ont en plus les moyens de prendre des intérêts dans les boites privées qui contre des factures considérables rendront des services payants à des clients, solvables, là où des fonctionnaires publics rendaient un service gratuit (mais financé collectivement par l’impôt) à un usager, de manière égale sur tout le territoire.

Les services publics permettent aussi la création de richesses par la gestion des infrastructures, les activités de contrôle et de régulation, par les politiques d’éducation et de santé.


Communiqué de presse CGT 15 mai 2014












Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.