Accord compétitivité, c’est toujours non à STX et chez Valor (Legé)

jeudi 19 septembre 2013

La CGT s’est opposé à l’accord compétitivité signé par la CFDT chez Walor ( sous-traitants) à LEGE. Voici la position de la CGT, à contre courant de ce qui a pu être dit ici et là.

Pour rappel, nous avons gagné le retrait d’un tel accord aux chantiers navals STX grâce à la mobilisation même si le PDG ne désespère pas d’arriver à ses fins...

La CGT dira toujours non aux accords de régression sociale où les salarié-es doivent tout accepter sans aucune contre partie, sous la menace de chantage à l’emploi.


Réponse CGT STX sur compétitivité

Walor : Halte au sacrifice des salarié-es !

L’accord dit “ de maintien de l’emploi ” que la direction veut mettre en place au prétexte que la situation économique l’exige est une vaste supercherie :

Extraits de l’expertise du cabinet SYNDEX :

  • Chiffre d’affaire de WALOR France + Roumanie : + 28% entre 2010 et 2012
  • Projet de création d’une usine au Mexique.
  • Projet d’implantation sur le marché asiatique.
  • Avec ou sans plan de restructuration, la branche AUTOMOTIVE devrait demeurer profitable.
  • Sans le projet de transfert de pièces vers la Roumanie (24,4 millions de pièces, soit 1,2 M€ de chiffre d’affaires) le site de Legé devrait renouer avec la croissance dès 2014 (+12%).

Non les salariés ne doivent pas faire les frais en sacrifiant leur salaire, leur vie de famille et leur santé sur l’hôtel de la rentabilité !

Le chantage à l’emploi, prétexte à ce recul social ne sert qu’à créer de la peur et à diviser les salariés.

Les exemples sont nombreux ou après s’être serré la ceinture, les salariés se sont vus licenciés quelques années plus tard suite à la délocalisation de leur entreprise.

Continental, qui vient de se voir condamné pour défaut de motif économique dans le cadre du licenciement de 678 salariés démontre cette stratégie qui devient de plus en plus courante. En effet les salariés de Continental avaient eux-aussi dû faire des sacrifices en échange du maintien de l’emploi… on connait la suite !

La véritable stratégie de WALOR n’est elle pas de presser davantage le citron avant de le jeter : la direction souhaite-elle réellement pérenniser la production sur le site de Legé alors même que ses investissements porteront sur l’ouverture de sites dans les pays à bas coûts ?

Tract Walor












Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.