10 septembre, une réussite que nous devons amplifier

jeudi 12 septembre 2013

La journée du 10 septembre a rassemblé plus de 10000 salarié-es, jeunes et retraités sur les 4 manifestations en Loire Atlantique.

Dans le détail :

Nantes 8000 dont plus des 2/3 CGT, Saint-Nazaire 2500, Ancenis 330 , Châteaubriant 150.

Dans tout l’hexagone, c’est près de 370 000 personnes qui ont participé aux rassemblements et aux manifestations.
Une forte majorité de la population rejette ce projet de loi et refusent la capitulation devant les exigences des marchés financiers.

Pour la CGT, d’autres solutions sont possibles !

Les salarié-es, les retraité-es ne doivent pas supporter seul-es le financement des retraites et de l’ensemble de la protection sociale.

Ce succès nous encourage pour mener la lutte contre ce projet de loi.

Déjà, nous avons quelques dates pour cette campagne :

  • Le 13 septembre, les directions syndicales de la CGT se réuniront pour faire le point et émettre des propositions dans la construction du mouvement.
  • Le 16 septembre aura lieu la prochaine intersyndicale départementale.
  • Le 18 septembre le collectif jeunes qui rassemble les organisations étudiantes, politiques et ouvrières appellent à une journée de mobilisation. Rendez vous à 18h00 place du Commerce à Nantes.

D’autres dates, d’autres rendez vous suivront pour élargir et faire grandir le mouvement social.

La marge de manœuvre est réduite, entre la présentation du projet de loi au conseil des ministres le 18 septembre, le débat à l’Assemblée nationale qui débutera le 07 octobre et le bouclage définitif de la loi prévue le 15 novembre. A nous de jouer !



A Saint-Nazaire, 2500 manifestants se sont réunis sous les banderoles colorées des syndicats unifiés de CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF et SEN devant la mairie pour « une bonne réforme des retraites ».

Fabrice DAVID, secrétaire de l’UL CGT, scanda que « la plus efficace manière de financer durablement notre système de retraite […/...] c’est plus d’emplois et plus de salaires ».

Les prises de paroles se sont succédées pour former un cortège qui défila jusqu’à la sous-préfecture.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.